La police nationale de Martinique très affectée par la disparition de l’une de ses membres

Le commandant Divisionnaire fonctionnel de Police retraitée Patricia Pompui est décédée des suites d’une longue maladie vendredi 24 juin à l’âge de 62 ans.  Ses obsèques seront célébrées ce samedi matin 2 juillet  en l’Église Paroissiale de Josseaud à Rivière-Pilote.

 C’est grâce à elle qu’il est possible de lire ces informations relatives à la police sur le site Facebook de la Police Nationale car c’est elle qui a créé cette page.

Le commandant Divisionnaire fonctionnel de Police retraitée, qui était en charge de la communication avait voulu une meilleure visibilité de cette administration.

Elle est décrite par ses pairs comme une femme d’engagement, investie auprès des autres, passionnée par de nombreuses activités.

Affectée le premier septembre 1993 à la Sûreté Départementale de la DDSP, Patricia Pompui a été cheffe d’unité, notamment à la brigade des mineurs, puis cheffe d’État-Major Départementale et chargée de communication de janvier 2009 jusqu’à son départ à la retraite en janvier 2020.

Mère de trois enfants, très investie auprès des autres, elle était entraîneure bénévole à l’Aiglon du Lamentin et s’occupait de la marche nordique peut-on encore lire sur la page FB de la police nationale de Martinique

Selon ses collègues, elle avait également une âme d’artiste, car elle confectionnait des vêtements et bijoux. Passionnée par la peinture, elle a eu l’occasion d’exposer ses toiles au centre culturel du Lamentin.

Depuis son départ à la retraite elle avait suivi une formation de composition florale afin de devenir fleuriste.