La première Etude Biblique en Créole dans la Caraïbe est prête «pour une spiritualité plus profonde»

La première étude biblique en créole dans la Caraïbe existe et se nomme « Beibel di estudio na papiamentu koriente ». Basée à Curaçao, la Société religieuse des Caraïbes néerlandaises, Sosiedat Antiano di Beibel (SAB), est l’auteure de cette toute première Bible d’études en papiamento, la langue créole néerlandaise. Les objectifs de cette nouvelle transcription des Écritures, sont nombreux, « permettre une compréhension plus détaillée des différents livres de la Bible, encourager une spiritualité plus profonde, réaliser une évangélisation plus efficace et participer à la transformation de la société » a déclaré les responsables de SAB.

 

Avec des introductions, de nombreuses notes explicatives et référentielles, des légendes, des cartes, des illustrations et un index par sujet, cette nouvelle Bible complète la « Bible en Everyday Papiamentu », publiée en 1996. « En 2014, nous avons achevé la traduction et la révision des notes et nous sommes actuellement à la finalisation de la traduction biblique de l’étude papiamento » ont indiqué les membres du Sosiedat Antiano di Beibel, en précisant sur leur site, en août dernier, que c’était un de leurs projets prioritaires.

Les travaux sur le « Beibel di estudio na papiamentu koriente (Bible d’étude quotidienne en papiamento) », ont été lancés en 2009 avec une équipe de traducteurs et de relecteurs multiconfessionnels. La Société néerlandaise de cette version biblique a fait appel au Dr Marlon Winedt*, d’origine néerlandaise. L’homme d’église est consultant en traduction pour la United Bible Society.

D’autres pays de la région sont en train de mettre au point leur propre étude de la Bible. «Haïti, promet une publication de sa Bible en kreyol en 2020», mais la sous-région de langue papiamento, composée de Curaçao, de Bonaire et d’Aruba, a devancé le projet haïtien avec sa première Bible d’études en langue autochtone pour la Caraïbe, en le présentant en Août 2018..

*Marlon Winedt a un doctorat en théologie (traduction de la Bible à l’Université libre d’Amsterdam). Il a également reçu une bourse d’un an de la Société biblique néerlandaise, laquelle lui a permis d’obtenir un diplôme de traduction de la Bible à la Free University pendant un an. De 2001 à 2002, il a également obtenu un diplôme de troisième cycle en linguistique. Marlon Winedt travaille depuis 1998 en tant que consultant en traduction dans la région Amériques et dans les Caraïbes (Global Translation Adviser depuis 2014).

Les Bibles pour la prière et la découverte des textes sacrés juifs et chrétiens, existent dans différentes langues caribéennes. L’Ancien et Le Nouveau Testament sont en papiamento, en Kreyol haïtien, en Sranan Tongo (anglais/portugais) ainsi qu’en Javanais surinamais.

Le Nouveau Testament, seul, qui regroupe les 4 évangiles et les récits de la vie de Jésus Christ, est depuis 1999, accessible aux martiniquais, aux guadeloupéens et voire même aux guyanais qui peuvent le lire en Kreyol Saint-Lucien et Dominiquais. Il est également traduit en patois jamaïcain, en créole de Belize et dans deux langues autochtones du Surinam (Maroon et Hindi).

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesYouube