La première femme noire viticultrice d’Afrique du Sud lance sa marque de vin

La première femme viticulteur noire d’Afrique du Sud vient de lancer sa propre marque.

Ntsiki Biyela, propriétaire d’Aslina Wines, devrait vendre 12 000 bouteilles aux Etats-Unis, en Allemagne, au Ghana et à Taiwan cette anée 2018, selon Business Insider South Africa. Ntsiki Biyela est une professionnelle dans le domaine. La jeune femme d’une trentaine d’années a travaillé pendant 13 ans pour la célèbre Stellakaya Winery de Stellenbosch. La sud-africaine a  pour objectif, d’augmenter ces ventes jusqu’à 18 000 bouteilles d’ici l’année prochaine.

Diplômée de l’Université de Stellenbosch (Située à 60 km de Cape Town), Ntsiki Biyela a travaillé et collaboré avec d’autres marques avant d’envisager de se mettre à son compte. Selon Business Insider South Africa, les banques étaient réticentes à lui prêter de l’argent. Aussi, la jeune entrepreneure a économisé et avec son épargne, elle a pu financer sa marque de vin.

« Je l’ai désigné Aslina, du prénom de ma défunte grand-mère,  c’est une façon de lui rendre hommage », a-t-elle déclaré dans la presse sud-africaine.

L’argent utilisé pour lancer Aslina, sa marque de vin, elle l’a gagné grâce à son travail chez Wine For The World, une société d’importation dirigée par le vigneron californien Mike Bulmash. VinPro, un organisme à but non lucratif qui soutient les producteurs et les caves sud-africaines, a également apporté des fonds qui ont aidé Ntsiki Biyela à mettre en bouteille son Chardonnay 2015.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesBISA/LePointAfrique/SmartAboutwine