La « quenelle » de Dieudonné, condamnée par Manuel Valls, reçoit le soutien de Nicolas Anelka

Vues : 11

quenelle-d-anelka-une-provocation-ecoeurante-pour-fourneyron

Alors que Manuel Valls est déterminé à empêcher ses spectacles, l’humoriste controversé Dieudonné a reçu ce samedi le soutien ostensible du footballeur Nicolas Anelka qui a fêté un but avec une « quenelle », suscitant la colère de la ministre des Sports et du congrès juif européen.

En effet le Congrès juif européen a appelé ce samedi les responsables de la Ligue Un anglaise de football à suspendre le Français Nicolas Anelka, l’accusant d’avoir fait un « salut nazi » pour célébrer un but qu’il a marqué. Dans un communiqué de son président Moshe Kantor, le Congrès juif européen qualifie cette « quenelle » de « salut nazi inversé » et « appelle à ce que Nicolas Anelka soit suspendu. »

La ministre des Sports Valérie Fourneyron a très vite condamné ce geste, dénonçant une « provocation choquante, écœurante. » « Antisémitisme et incitation à la haine n’ont rien à faire sur un terrain de football », a écrit la ministre, sur Twitter également.

Nicolas Anelka s’est justifié sur Twitter samedi en fin de journée. Il assure avoir simplement adressé  par ce geste une « spéciale dédicace à son ami humoriste Dieudonné ». Le joueur n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’une photo du footballeur mimant la « quenelle » en compagnie de Dieudonné circule sur Twitter.

quenelle-anelka-dieudonné

Une quenelle c’est quoi exactement ?

« Glisser une quenelle », selon l’expression inventée par l’humoriste controversé Dieudonné il y a une dizaine d’années, consiste à placer le bras tendu vers le bras et à placer son autre main sur l’épaule ou sur le coude. La signification oscille entre un “salut nazi inversé” pour les adversaires de Dieudonné et un “bras d’honneur au système” pour l’humoriste et ses adeptes.

Enième dérapage de Dieudonné qui lui vaut d’être actuellement dans le collimateur du ministre de l’intérieur, Manuel Valls. Vendredi dernier, le groupe Radio France a saisi la justice suite aux propos tenus par Dieudonné lors d’un spectacle filmé en caméra cachée. « Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu’il ait le temps de faire sa valise. Moi, tu vois, quand je l’entends parler, Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz… dommage« , lance-t-il provoquant l’hilarité des 200 spectateurs.

«Une nouvelle limite, extrêmement grave, a été franchie», souligne le ministre de l’Intérieur, qui se dit écœuré par les propos «antisémites et racistes» de Dieudonné envers le journaliste Patrick Cohen. L’humoriste attaque régulièrement Patrick Cohen depuis que le journaliste a demandé en mars à Frédéric Taddeï, sur le plateau de « C à vous », s’il continuerait à inviter « des personnalités telles que Tariq Ramadan, Dieudonné, Alain Soral, Marc-Édouard Nabe (…) que les autres médias n’ont pas forcément envie d’entendre ».

Le ministre de l’intérieur « a décidé d’étudier de manière approfondie toutes les voies juridiques permettant d’interdire des réunions publiques »
de Dieudonné.

Quant à l’humoriste, il a porté plainte contre X, maintenant c’est à la justice de décider ce que signifie la « quenelle ».

Photos : Google Images