« La recherche de vérité sur l’interdiction de baignade en mer à Sainte-Anne Martinique »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Par Gilles Belmo, directeur de l’Adil Martinique :

« Comme prévu au programme trimestriel défini conjointement avec l’ARS, Agence Régionale de la Santé de Martinique, le 07 août 2019, le LTA, Laboratoire Territorial d’Analyses de la Martinique, a effectué divers prélèvements des eaux de baignade en mer sur la commune de Sainte-Anne Martinique pour les plages du Cap Chevalier, de l’Anse Trabaud, de l’Anse à Prunes (Table du Diable), de la Grande Anse des Salines, de l’Anse Moustique, de l’Anse Caritan et de la Pointe Marin.

Dès le 09 août 2019, soit 48 heures après les prélèvements, des résultats de prélèvements non conformes, ont été transmis par le LTA, Laboratoire Territorial d’Analyses à l’ARS Martinique.
L’ARS a aussitôt alerté la mairie de Sainte-Anne Martinique par courriel daté du 09 août 2019, conformément à la règle d’Alerte Laboratoire 48 heures post-prélèvement.

Compte tenu de l’inaction de la mairie de Sainte-Anne, le 22 août 2019, l’ARS Martinique a transmis par courriel à la mairie de Sainte-Anne les différents bulletins sanitaires émis pour chaque plage contrôlée le 07 août 2019.

Donc c’est à l’issue de cette dernière relance que le maire de Sainte-Anne Martinique a pris curieusement et sans aucune concertation, le 23 août 2019, l’arrêté municipal n°10/2019 portant interdiction de baignade au Cap Chevalier, à l’Anse Trabaud, aux Salines – Table du Diable et à la Grande Anse des Salines !

Or, dans un tel milieu salin frappé par une courantologie forte, une telle pollution caractérisée par des légers dépassements du seuil de streptocoques fécaux, se maintient que dans un délai maximal de 72 heures.

Quant au prétexte donné et non justifié sur l’interruption de connexion internet des services municipaux, effectivement, seule la mairie a été privée de service internet Orange dans la matinée du lundi 12 août 2019.

Le service internet de la mairie de Sainte-Anne a bien été rétabli par l’opérateur le lundi 12 août 2019 dès 14h30.

Nous sommes donc bien loin d’une interruption de connexion internet durant plus d’une semaine (voir article France-Antilles Martinique du 25 août 2019 intitulé « Sainte-Anne : pourquoi l’arrêté interdisant la baignade a été pris deux semaines après les contrôles de l’ARS) !
De plus, il n’y a eu aucune interruption de connexion internet au niveau des services techniques de la ville, situés au quartier Barrière La Croix à Sainte-Anne Martinique !

Aussi, quant aux explications affirmées très maladroitement par la municipalité concernant la présence de matières fécales dans l’eau de mer, il faut rappeler qu’entre le 05 août et le 06 août 2019, la Martinique avait été placée en vigilance jaune pour fortes pluies et orages, du fait du passage d’une onde tropicale active qui a généré des fortes pluies.

Non seulement ces pluies diluviennes ont lessivé les sols pollués pour se déverser à la mer mais ont certainement fait déborder un certain nombre de réseaux d’assainissement et de postes de refoulement…

Des investigations sérieuses doivent donc être menées pour rechercher les véritables causes de cette pollution en mer afin d’y remédier.

Quoiqu’il en soit, depuis le vendredi 23 août 2019, en fin de période de grandes vacances, un couperet tombe violemment sur tous les amoureux de notre belle commune, la baignade est interdite de l’Anse Michel au Cap Chevalier à la Grande Anse des Salines en passant par l’Anse Trabaud et l’Anse à Prunes et ce, jusqu’à nouvel ordre !

Comme programmé dans le calendrier trimestriel du LTA, Laboratoire Territorial d’Analyses, des prélèvements devaient être de nouveau effectués en mer ce mardi 27 août 2019, malheureusement, ils seront différés à cause du passage de la tempête tropicale forte Dorian.

Pour information, la périodicité des prélèvements en mer pour les plages de Sainte-Anne Martinique est la suivante :
– Chaque semaine pour l’Anse Caritan,
– Tous les 15 jours, pour la Pointe Marin, l’Anse Moustique et l’Anse à Prunes (Salines – Table du Diable),
– Tous les mois pour la Grande Anse des Salines et le Cap Chevalier.

Dans l’attente des prochains résultats de prélèvements, l’interdiction de baignade reste maintenue par le maire de Sainte-Anne Martinique !

Les plages paradisiaques de Sainte-Anne Martinique sont devenues désertes, des professionnels de la mer mis d’office en chômage technique, des restaurateurs et commerçants en inactivité ou en baisse d’activités et le plus grave, l’image des plages de Sainte-Anne Martinique, ternie et jetée en pâture, localement et internationalement !

Il faut rappeler à toutes les autorités avec fermeté que le littoral Saintannais, l’Etang des Salines, les plages de Sainte-Anne constituent un potentiel inestimable pour la Martinique et la Caraïbe.
Que singulièrement les Salines ont déjà fait l’objet de combats historiques et qu’à ce titre, ce site classé doit être protégé et surtout respecté par tous !

Plus que jamais, nous en serons les garants car il en va de la sauvegarde de notre patrimoine naturel, écologique, touristique et économique, et de la sécurité sanitaire de l’eau de mer à Sainte-Anne.
​​​​​​​​Sainte-Anne, le 26 août 2019​​​​​​​​​
Gilles Belmo »