La Région Martinique vous souhaite une bonne année 2014!

Vues : 0

Serge Letchimy

2014 est là avec sa pléiade de bons vœux de toute part. Le Président de la Région Martinique Serge Letchimy n’a pas non plus manqué à ses devoirs et adresse à l’ensemble des martiniquais les siens pour cette nouvelle année:

Mes très chers compatriotes,

Une année s’achève. Elle emporte avec elle son cortège de bons souvenirs et de souvenirs plus douloureux comme la perte d’êtres chers : Amis, frères, parents,  disparus dans des conditions quelquefois tragiques.

Parmi eux, j’ai une pensée très émue pour ce cher Francisco, et une pensée reconnaissante pour notre Docteur Pierre Aliker qui incarnait une foi inébranlable dans la capacité de notre pays à relever tous les défis.

J’ai aussi une forte pensée pour Nelson Mandela. Par sa vie, son combat, l’immense sud-africain a su concrétiser ce que la négritude a de plus noble et de plus intraitable. Et comme pour nous faire un signe, ces personnalités d’exception, nous ont quittés durant cette année du centenaire de la naissance d’Aimé Césaire.

Un  centenaire qui a permis à notre grand homme de renaître parmi nous, dans les éclats innombrables de sa pensée, de sa poésie, de son écriture.

Je salue aussi le peuple d’Haïti, et particulièrement ces milliers de dominicains d’origine haïtienne qui se voient menacés de privation de leur nationalité ! Je voudrais leur assurer de notre soutien  pour que cette décision ne vienne pas s’ajouter à ce qui n’est qu’une trop longue suite de souffrances !

C’est avec ce même souci d’ensemble, que nous sommes très attentifs aux évolutions à venir de notre université. Nous ferons en sorte que cet outil essentiel à l’épanouissement de notre jeunesse, accède à une unité qui reconnaisse et accomplisse la juste diversité de nos positionnements et de nos destinées.

Permettez-moi aussi de saluer, de manière toute particulière, les martiniquaises et les martiniquais qui ce soir se trouvent dans des conditions difficiles, en raison de leur âge, de leur santé, de leur isolement, ou de leur situation sociale.  À ceux-là, je voudrais dire qu’ils ont été, et qu’ils seront plus que jamais, une des préoccupations majeures de notre collectivité régionale.

Il est difficilement acceptable que tant de martiniquais se retrouvent au-dessous du seuil de pauvreté, Que notre taux de chômage structurel soit encore si élevé, même si au cours des 2 derniers mois nous avons une petite tendance à la baisse.

La crise qui frappe l’économie du monde, frappe aussi la Martinique, et si nos deux plans d’urgence, et les dispositifs d’accompagnement de notre tissu économique, ont permis d’en atténuer les effets, en refusant toute logique de guichet, mais beaucoup reste encore à faire.

Seulement, mes chers compatriotes, cette crise n’est pas un moment ordinaire.

Les années qui viennent seront inscrites dans des réalités mondiales jusqu’alors inédites ! Les défis sont nombreux. Ils ne sont pas seulement économiques, ils sont culturels, sociaux, écologiques, identitaires, voire civilisationnels !

Il nous faut donc penser et agir autrement, inscrire nos richesses et nos atouts dans toutes les innovations susceptibles de nous mener vers une autre Martinique.

Aussi, l’année qui s’ouvre est une année charnière.

Les décisions que nous devrons prendre engageront d’une manière déterminante l’ensemble de notre pays.

Je veux parler ici de la préparation de la Collectivité Territoriale de Martinique qui se mettra en place en 2015.

Elle rassemblera le Conseil Général et le Conseil Régional dans un processus d’une grande importance: l’instauration, dans la cohérence institutionnelle d’une dynamique de responsabilité.

Car on ne saurait concevoir qu’une famille, qu’un peuple, puisse atteindre un quelconque degré de plénitude, sans disposer d’un minimum de responsabilité sur lui-même  ou sur son devenir !

La responsabilité est la valeur initiale, la valeur fondatrice, qui ouvre à toutes les autres !

Cette responsabilité, nous devons la construire avec la vision que nous avons du bonheur, de la dignité, de l’honneur, du respect, du rapport à l’autre.

Mais cette responsabilité doit se fonder sur des valeurs et une éthique de vie pour plus d’audace, plus de créativité.

Cette fin d’année a été rythmée par de grands événements qui ont placé la Martinique au centre de  son espace naturel: la Caraïbe.

Ces événements ont montré notre savoir-faire tant dans le domaine de l’énergie, (la Martinique carrefour caribéen de l’énergie), du tourisme ( avec des progrès encourageants) ,  la pêche (l’interprofession pêche se met en place), l’agriculture (avec le salon de l’agriculture qui a été un véritable succès), mais aussi de l’art et de la culture (avec la biennale d’art et le salon du livre)

J’ai le plaisir de vous annoncer que notre intégration définitive à l’Association des États de la Caraïbe se fera au courant du mois de février 2014.

A travers ces manifestations nous avons aussi montré la nécessité de mobiliser les milliers de martiniquais vivant dans de nombreux pays du monde et qui pourraient mettre au service de leur pays  leur talent.

Nous poursuivrons aussi la dynamisation de nos grands terroirs du Nord Caraïbe, du Nord Atlantique, du Sud Caraïbe ou du Grand sud, et cela en concertation avec les collectivités qui en assurent la gestion de proximité.

Enfin nous mettons toutes nos forces pour utiliser au mieux les habilitations obtenues qui portent sur les transports, l’énergie, bientôt la formation professionnelle, et, à plus ou moins long terme, sur quelques compétences transversales relatives au développement durable.

Toutes ces politiques régionales sont conduites avec courage par l’ensemble des élus de la collectivité, et mises en œuvre par un personnel dont je salue la compétence, l’implication et le professionnalisme.

Vous le voyez, une autre Martinique se profile à partir de nos atouts et de nos forces.

C’est ce message de lucidité mais de grande espérance que je vous transmets à l’orée de cette nouvelle année.

La fin d’année est souvent un moment de retrouvailles en famille, entre amis, d’instants d’échanges agréables, de partage, de réconciliation. Que chacun puisse en profiter.

Je souhaite que l’année qui s’annonce soit pour vous, et pour vos familles  une belle et heureuse année.

J’ai toute confiance en chacun de vous, et plein d’espoir en notre Martinique !

Très bonne année à toutes et à tous.

Photo: Blog officiel de Serge Letchimy