La réponse du Groupe Bernard Hayot à Victorin Lurel : « Nous ne détenons pas de monopole »

Vues : 2288

La réponse du Groupe Bernard Hayot aux inquiétudes exprimées par le sénateur de Guadeloupe Victorin Lurel ne s’est pas fait attendre. Le parlementaire s’était exprimé sur le rachat de l’enseigne GEANT au Robert en Martinique, et sur le projet identique à Bas du Fort au Gosier.

« GBH ne détient pas de monopole, ni même de position dominante, ni en Martinique, ni à fortiori en Guadeloupe….où il n’est que le troisième opérateur. »

Le groupe Bernard Hayot définit clairement son positionnement dès le début de son communiqué. Il précise encore que si il a du s’engager devant l’autorité de la concurrence à exploiter le magasin du Robert sous l’enseigne Euromarché, c’est uniquement parce qu’il existait déjà deux supermarchés Carrefour Market sur la zone de chalandise concernée.

GBH fait encore remarquer que cette autorisation de rachat est l’aboutissement d’une procédure de plus de 6 mois. Selon lui, l’Autorité a donc examiné de façon approfondie la situation de la concurrence sur l’ensemble des marchés en cause… En s’inspirant notamment d’informations provenant des concurrents et des fournisseurs de GBH.

Enfin, GBH assure partager le souci d’un fonctionnement clair transparent, efficace et équitable du marché des produits à dominante alimentaire dans nos régions. « Nous nous engageons dans le cadre de cette reprise à offrir un assortiment élargi et à baisser les prix des produits proposés aux clients de ce magasin. Enfin, nous souhaitons développer encore davantage nos relations avec les acteurs des filières agricoles et de l’industrie locale. »

Dans ce communiqué, le groupe Bernard Hayot procure les différentes parts de marché des différents groupes exploitant des magasins de distribution alimentaire de plus de 400 m² à la Martinique (avant et après l’acquisition) et en Guadeloupe sont les suivantes :

En revanche, comme l’indique le tableau ci-dessous, depuis le rachat de Casino Robert, GBH est devenu le 1er distributeur de Martinique avec 28% de parts de marchés après cette dernière acquisition devant le Groupe Parfait qui en détient 22% et le groupe Fabre avec 16 % de parts de marchés.

Photo : Makacla