La SARA bloquée, panique sur les routes de Martinique

Vues : 7

 sara-bloque-mai-2014

La rumeur court sur une éventuelle grève des transporteurs de carburant.

Il y a quelques jours, les différents syndicats de l’île célébraient la fête du travail.Pour l’occasion, plusieurs manifestations ont eu lieu un peu partout, comme notamment dans les rues où adhérents et sympathisants des divers syndicats ont revêtu leurs couleurs pour un défilé.

Ce matin, Bertrand Cambusy, le secrétaire général de la CSTM, est convoqué devant le tribunal de grande instance dans le cadre du conflit Boniface, entreprise qui lui réclame un dédommagement afin de compenser les pertes  engendrées par la grève entamée depuis plus de deux mois.

Plusieurs syndicats se sont mobilisés, en soutien au secrétaire général, barrant l’accès à la raffinerie.

En attendant le procès, plusieurs transporteurs de marchandises, les chauffeurs du réseau Espace Sud, ceux du réseau Mozaïk ainsi que la CSTM, sur le front de puis ce matin, ont donc pris d’assaut la SARA en en bloquant les accès à l’aide de camions citernes. Ils ont également organisé une opération molokoy, de Carrère vers Fort-de-France

Notons tout de même que le personnel de la SARA peut accéder au site, mais seulement à pied.

Franck Nozibord, délégué syndical de la section CSTM à la SARA, explique : « L’objectif de notre mobilisation aujourd’hui c’est le soutien à Bertrand Cambusy. Il est poursuivi pour une grève déclarée illicite, le tribunal va statuer. Nous le soutenons par ce mouvement, aujourd’hui c’est une petite mobilisation, il n’y a que les camions citernes qui approvisionnent les stations services qui ne pourront pas rentrer ».

L’annonce de cette mobilisation a, comme à l’accoutumée, provoqué une certaine hystérie, des embouteillages à n’en plus finir et les stations de l’île sont envahies par les automobilistes qui craignent une nouvelle grève d’essence.

Photo d’illustration : PBK