La sénatrice Catherine Conconne donne sa démission au PPM, sous la pression de l’affaire….

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Le Parti Progressiste Martiniquais annonce jeudi 30 avril 2020 la démission de Catherine Conconne, suite à l’affaire de l’amendement sur la coopération médicale avec Cuba.

Dans un communiqué de presse, la direction du PPM déplore de devoir régler cette affaire durant la crise sanitaire du Covid 19.

Figure emblématique et médiatique du PPM depuis quinze ans, la sénatrice Catherine Conconne a donné sa démission par une lettre adressée à la direction du parti.
« Le Parti Progressiste Martiniquais reste fidèle à ses valeurs, valeurs qu’il ne reconnaît plus dans le comportement de Catherine Conconne », lit-on dans ce communiqué, signé par Johnny Hajjar, le secrétaire général du parti.

Le Parti lui reproche d’avoir travesti la vérité sur l’auteur d’un amendement qui avait débouché sur un décret du gouvernement autorisant la coopération de médecins cubains avec la France, en pleine pandémie de COVID19.

La sénatrice avait dans un premier temps indiqué qu’il s’agissait de son amendement avant d’y associer son collègue sénateur Guadeloupe après ses protestations et une mise au point.
« Suite au communiqué du PPM du 2 avril 2020 rétablissant la vérité concernant l’amendement législatif THEOPHILE portant sur la coopération médicale avec Cuba, Catherine Conconne a transmis au PPM sa lettre de démission », précise le communiqué du PPM.

« Réuni en séance le mardi 28 avril 2020, le bureau politique élargi à l’unanimité prend acte de cette démission », indique le communiqué.

Quoiqu’il en soit, ce n’était un secret pour personne que depuis plusieurs mois, la crise couvait entre Serge Letchimy, président du PPM, et Catherine Conconne, en raison de leurs relations de plus en plus tendues.