La tempête tropicale Danny devient le 1er ouragan de la saison

Vues : 15

La tempête tropicale Danny devient le 1er ouragan de la saison 2015 ! Ci-dessous le communiqué de l’Activité Cyclonique de Météo France à 11 heures :

[Le 21 août : Mise à 08:00]

L’ouragan, qui continue à s’intensifier aujourd’hui, est encore à plus de 1450 km à l’est de l’Arc Antillais et se déplace sur une trajectoire globalement orientée vers l’Ouest-Nord-Ouest à environ 17 km/h.

Cette trajectoire devrait se maintenir pour les prochains jours.Pour le moment aucun danger cyclonique n’est envisagé sur les petites Antilles jusqu’à samedi, mais sur cette trajectoire possible, ce système pourrait à partir de dimanche ou lundi représenter une menace pour l’arc antillais.

L’incertitude (plus de 300 km à cette échéance) reste toutefois assez importante, tant au niveau de la trajectoire future que de l’intensité de DANNY à l’approche des Antilles.

Le nord des petites Antilles (incluant la Guadeloupe et les Iles du Nord) semble la région la plus exposée mais on ne peut à l’heure actuelle exclure une trajectoire plus proche de la Martinique.

Les conditions météorologiques à venir à partir de dimanche sur la Martinique, la Guadeloupe et les Iles du Nord sont donc fortement conditionnées par l’avenir de DANNY.

[Le 20 août : Mise a jour à 16:00]

Comme prévu, DANNY s’est intensifié au cours de la nuit et a atteint le stade d’ouragan ce jeudi matin.Il est prévu de continuer de s’intensifier régulièrement cette nuit et demain vendredi.L’ouragan est encore à plus de 1700 km à l’est de l’Arc Antillais et se déplace sur une trajectoire globalement orientée vers l’Ouest-Nord-Ouest à environ 19 km/h. Cette trajectoire devrait se maintenir pour les prochains jours.

Pour le moment aucun danger cyclonique n’est envisagé sur les petites Antilles jusqu’à samedi, mais sur cette trajectoire possible, ce système pourrait à partir de dimanche ou lundi représenter une menace pour l’arc antillais.L’incertitude (plus de 300 km à cette échéance) reste toutefois assez importante, tant au niveau de la trajectoire future que de l’intensité de DANNY à l’approche des Antilles.

Le nord des petites Antilles (incluant la Guadeloupe et les Iles du Nord) semble la région la plus exposée mais on ne peut à l’heure actuelle exclure une trajectoire plus proche de la Martinique.Les conditions météorologiques à venir à partir de dimanche sur la Martinique, la Guadeloupe et les Iles du Nord sont donc fortement conditionnées par l’avenir de DANNY.

Sinon sur les images de ce soir, vous pouvez apercevoir,Une première onde tropicale peu active ( 1). Son axe est désormais en Caraïbes, mais des masses nuageuses porteuses d’averses peuvent encore concerner nos iles la nuit prochaine.

Une seconde onde tropicale ( 2 ), axée vers le 26W, se déplace vers l’Ouest pour une vitesse de 20km/h. Elle n’affectera l’arc que la semaine prochaine.

Par ailleurs, nous distinguerons encore 2 amas pluvio-orageux. Le 1er en sortie d’Afrique ( 3 ) et l’autre ( 4) au Sud Ouest des Bermudes. Ces 2 amas ont une probabilité dans les prochains jours de se transformer en phénomène cyclonique…

Enfin, la zone de convergence intertropicale n’est pas présente actuellement à cause de l’influence de Danny.

[Publié le 20 août à 08:00}]

Comme prévu, Danny s’est intensifié au cours de la nuit et a atteint le stade d’ouragan ce jeudi matin. Il est prévu de continuer de s’intensifier régulièrement ce jeudi et demain vendredi.

L’ouragan est encore à plus de 1700 km à l’est de l’Arc Antillais et se déplace sur une trajectoire globalement orientée vers l’Ouest-Nord-Ouest à environ 19 km/h. Cette trajectoire devrait se maintenir pour les prochains jours.

Pour le moment aucun danger cyclonique n’est envisagé sur les petites Antilles jusqu’à samedi, mais sur cette trajectoire possible, ce système pourrait à partir de dimanche ou lundi représenter une menace pour l’arc antillais.

L’incertitude (plus de 300 km à cette échéance) reste toutefois assez importante, tant au niveau de la trajectoire future que de l’intensité de DANNY à l’approche des Antilles.

Le nord des petites Antilles (incluant la Guadeloupe et les Iles du Nord) semble la région la plus exposée mais on ne peut à l’heure actuelle exclure une trajectoire plus proche de la Martinique.

Les conditions météorologiques à venir à partir de dimanche sur la Martinique, la Guadeloupe et les Iles du Nord sont donc fortement conditionnées par l’avenir de DANNY.