La ville de Schoelcher interdit la baignade sur la plage de Madiana, l’Assaupamar réagit

Ce vendredi 6 septembre, la municipalité de Schoelcher a pris un arrêté portant l’interdiction préventive de la baignade, des activités nautiques et de pêche sur la plage de Madiana.

Après les villes de Sainte-Anne et Fort-de-France, c’est maintenant au tour de Schoelcher d’interdire la baignade sur la plage de Madiana, sur toute la bande littorale des 300 mètres nautiques de la plage.

Suite à ces nombreuses interdictions, l’Assaupamar a réagi sur sa page Facebook :

Pollution des eaux de baignades … La vérité a la population ! Plus de mensonges !
Savez vous que 90% des fosses septiques ne sont pas conformes et les maires ne jouent pas leur rôle.

Savez vous que ce sont les communes qui choisissaient(ou choisissent)les sites de baignade qu’ elles veulent présenter au contrôle sanitaire pilote par l ‘ARS!!!

Savez vous que si l on compare le nombre de points de baignade on retrouve les mêmes !
Genre  » tu as vu tu n’as pas vu »

Savez vous que beaucoup de sites étaient classes orange juste avant le rouge qui signifie « suffisante » et oui pour ne pas mettre un rouge direct
Savez vous que la pointe chaudière au vauclin a disparu de la carte !
Pour cause l assainissement non collectif y est catastrophique
La municipalité ferme les yeux..

(Au fait le panneau interdit a la baignade est il toujours d actualité ?)

Pourquoi les résultats ne sont pas pris en compte sur une année mais sur 4 ?
Connaissez vous les tactiques de certaines communes pour éviter de virer au rouge
Exemple Trois ilets a plusieurs reprises ds l année des interdictions de baignade sont prises et signifies pour plusieurs jours juste avant des épisodes pluvieux (la qualité de l eau est dégradée par le temps de pluie (ruissellement)

Résultat tous les prélèvements effectués ne sont pa pris en compte dans les calculs puisque par définition le site n est plus site de baignade durant cette période . Est ce normal!