« L’abri » du jeune martiniquais qui a choisi de vivre dans la rue à Paris a été détruit

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Ce jeune martiniquais avait expliqué lors d’un Facebook live pourquoi il avait décidé de vivre dans la rue à Paris, Gare de l’Est plus précisément. Il avait installé ses quelques effets trouvés ici et là sur un trottoir, qu’il appellait « sa maison ». Il avait créé son univers qui avait évolué au fil du temps, un « spectacle qui émerveillait les passants, particulièrement les enfants », raconte Jean-Baptiste Pellerin, un photographe / street artiste. Malheureusement tout a été détruit. (Voir Photo à la Une)

 « Mais ce soir, en rentrant chez moi, j’ai vu Rudy, debout sous la pluie, au milieu de ce qui avait été son palais. Des employés de la ville, escortés par une dizaine de policiers, venaient de tout détruire » poursuit Jean-Baptiste Pellerin, le photographe / street artiste qui a publié plusieurs photos du jeune homme :

Il a installé ses quelques effets trouvés ici et là sur un trottoir, qu’il appelle sa maison.
Rudy, alias Madness s’est installé l’hiver dernier sur ce petit terre-plein triangulaire qui fait face à la gare de l’Est. Petit à petit, travailleur acharné à l’inspiration débordante, il a transformé cet îlot tristounet, coincé au milieu du faubourg Saint-Martin, en un palais coloré. En quelques mois, les trottoirs, les arbres et les bancs publics se sont retrouvés habillés de tissus, de morceaux de faïence ou de feuilles d’ananas. Ici et là, des personnages intrigants, fait de vêtements rembourrés, se déplacent dans ce décor de parasols, de canapés et de tentures. Devant ce spectacle en perpétuelle évolution, les passants, et plus particulièrement les enfants, s’émerveillent chaque jour. L’univers de Madness fait du bien. Surtout en ce moment. Mais ce soir, en rentrant chez moi, j’ai vu Rudy, debout sous la pluie, au milieu de ce qui avait été son palais. Des employés de la ville, escortés par une dizaine de policiers, venaient de tout détruire !

Rudy, alias Madness s’est installé l’hiver dernier sur ce petit terre-plein triangulaire qui fait face à la gare de…

Publiée par Jean-baptiste Pellerin sur Mardi 20 octobre 2020

Les internautes ne comprennent pas cette décision prise par la municipalité de Paris. Certains trouvaient ce lieu « magique » et appréciaient le jeune martiniquais :

Rudy/Madness est une personne incroyable, de la sagesse à transmettre… J’avais parlé de ce risque avec lui il y a juste une semaine 🙁 Ce lieu était magique.)

Oh non😞.. Quel dommage ! Je passais devant chaque matin et cela me donnais la pêche pour la journée.. Il ne faisait rien de mal 😢je ne comprendrais jamais l’être humain et sa façon d’agir !! Merci pour ces photos souvenirs

Tristesse…. pourquoi déloger le sage de Gare de l’Est alors que l’hiver, la pluie et le froid se réveillent ?

« L’art sauvera le monde » lit-on souvent. J’espère qu’il aura le courage de tout reconstruire parce que c’était magnifique !