L’AFP condamné à verser 1,22 millions de dollars à un photographe haïtien

Vues : 33

Daniel Morel

Daniel Morel

Daniel Morel, un photographe haïtien va percevoir un dédommagement de 1,22 millions de dollars par l’AFP pour non respect des droits d’auteur au nom du droit d’auteur numérique. Après 7 jours de procès et près de 5 heures de délibérations, le jury américain, composé de 7 membres, a statué en sa faveur dans le procès qui l’opposait à l’Agence Française de Presse et son partenaire américain Getty images pour utilisation abusive des ses photographies prises le 12 janvier 2010 lors du séisme en Haïti qui avait ravagé la capitale Port-au-Prince et laissé pour morts 300 000 personnes et plus d’un million sans abris.

daniel-morel-photographe-haitien

Daniel Morel en Haïti en 2010

A l’origine du litige, les photographies non créditées récupérées par Lisandro Suero et postée sur son compte TwitPic et réutilisées pour le compte de l’AFP. L’agence déclare pourtant avoir tenté d’acheter les droits auprès du propriétaire puis fait parvenir une légende corrective à l’ensemble de ses clients précisant le crédit photo. Malheureusement l’agence Corbis détenait l’exclusivité sur l’utilisation de ses photos, et malgré une suppression de ces dernières de leurs bases de données et l’envoi d’un « mandatory kill » aux clients interdisant leur exploitation, le tribunal a jugé l’entrave intentionnelle.

afp-getty-images-condamne-a-verser-1-22-millions-de-dollars-a-photographe-haitien

Cliché diffusé sur Twitter vendu illégalement par l’AFP

Le photographe haïtien se dit satisfait du verdict : « J’espère que cela n’arrivera plus jamais à l’un d’entre nous. C’est une victoire pour tous les artistes, pour les droits d’auteur« . A l’heure où internet donne l’impression du tout-gratuit, il est bon de rendre à César ce qui lui appartient et de rappeler la valeur du travail d’un artiste. Une utilisation abusive de son travail qui vaut à ce photographe la modique somme de plus d’un million d’euros.

« Félicitations à Daniel Morel photographe Haitien pour sa force et sa ténacité face à deux grands géant de la presse« .

A ce jour l’AFP refuse de faire des commentaires. Les deux agences gardent la possibilité de faire appel du jugement.

Crédits photos : lemondedelaphoto.com / lemonde.fr