L’agresseur du chauffeur de bus condamné

Vues : 504

Hier (22 février) le tribunal correctionnel a rendu sa décision, dans l’affaire des violences commises sur le conducteur de bus de la ligne 320. Les faits s’étaient déroulés le 14 février dernier à Saint-Jospeh.

Il a 21 ans, n’a pas de permis de conduire et possède un casier vierge. C’est ce jeune homme qui comparaissait hier pour l’agression du chauffeur de bus qui s’est déroulé il y a un peu plus d’une semaine à Saint-Joseph. Face aux juges et dans une salle remplie par les collègues de la victime, il s’est expliqué et a impliqué le chauffeur.

Pour rappel, le 14 février dernier, aux alentours de 17 heures, à la croisée abricot, à de Saint-Joseph, deux conducteurs de scooter font une queue de poisson à un bus. Le chauffeur klaxonne afin de leur signaler ce comportement. Mécontents, les deux individus font demi-tour avant d’obliger le bus à s’arrêter. L’un d’eux brise la vitre côté conducteur et agresse physiquement le chauffeur d’un coup de poing au visage. Ce dernier a été transporté au centre hospitalier Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France.

Les investigations menées par les enquêteurs de la brigade territoriale autonome de Saint-Joseph permettent de cibler un individu, qui se présentera spontanément à la brigade après avoir été recherché par les gendarmes, le dimanche 20 février. L’enquête révèle que le prévenu

Compte-tenu de son casier vierge et d’une formation imminente dans l’Hexagonele jeune de 21 ans est condamné à huit mois de prison dont 4 avec sursis mise à l’épreuve. Il est laissé libre et devra payer le remboursement de la vitre et verser une provision au chauffeur blessé.

A.G