Lancement d’Interreg Cares : 6 millions d’euros pour la coopération médicale dans la Caraïbe

Vues : 185
interreg-cares

Interreg Cares : Un projet de 6 millions d’euros qui a pour objectif de mieux structurer l’accès aux soins des patients de l’O.E.C.O dans les territoires français des Antilles.

L’Agence Régionale de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy, l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O) et les acteurs de la santé de Guadeloupe et de Martinique ont officiellement lancé INTERREG CARES “Cooperation, Accessibility, Refferals, E-information System” (Coopération, Accessibilité, référents, système d’informations électroniques), lors du 1er comité de pilotage du projet qui s’est tenu à Sainte-Lucie le 31 octobre 2018. Ce projet de 6 millions d’euros a pour objectif de mieux structurer l’accès aux soins des patients de l’O.E.C.O dans les territoires français des Antilles.

Le projet INTERREG CARES est issu de la collaboration entre les institutions publiques et privées du secteur de la santé en Guadeloupe et en Martinique et l’OECO. Il inclut d’une part les Agences Régionales de Santé de Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélémy et Martinique, les Centres Hospitaliers Universitaires de Guadeloupe et de Martinique, le centre hospitalier Maurice Selbonne, GCS Caraïbes, la Clinique des Eaux Claires, l’Association CAREST. D’autre part, l’OECO et six états membres sont également partenaires du projet : Sainte-Lucie, la Dominique, la Grenade, Saint-Vincent et les Grenadines, Antigue et Barbude.

Piloté par l’ARS de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélémy, ce projet totalise un budget de 6 millions d’euros financés par deux fonds européens dont 4,2 millions d’euros mobilisés par le biais du fonds INTERREG et plus de 480 000 euros sollicités auprès du Fonds Européen de Développement (FED).

Le projet vise à mieux structurer l’accès aux soins des patients de l’OECO dans les Antilles françaises. En effet, de nombreuses spécialités médicales ne sont pas disponibles dans certains pays membres de l’OECO. Afin de répondre à cette problématique, INTERREG CARES se décline en 17 projets ciblés dans plusieurs domaines médicaux tels que la télémédecine, le dépistage précoce du cancer, notamment par le Tep Scan et le Cyclotron de Guadeloupe, le dépistage de la drépanocytose et du VIH, la chirurgie orthopédique, la cardiologie, l’ophtalmologie, l’accès aux laboratoires ou encore la prise en charge des personnes âgées.

Ces projets devront être finalisés en décembre 2020. A terme, il s’agit d’adopter une approche régionale de l’accès aux services de santé dans la Caraïbe, notamment par le biais d’une tarification unifiée, une simplification du partage de données médicales et la création d’un numéro d’identification unique des patients de l’OECO accédant aux services de santé aux Antilles françaises.