L’ARS appelle tous les professionnels de santé volontaires, à venir en renfort du CHU de Martinique

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

La Martinique est actuellement confrontée à sa 4ème vague de SARS-CoV2, d’une ampleur supérieure aux précédentes. Entre le 12 et le 18 juillet 2021, l’île comptabilise 2 241 nouveaux cas de Covid-19. Face à la dégradation rapide de la situation épidémique en Martinique, l’ARS et le CHU lancent un appel à la mobilisation de tous les professionnels de santé, y compris les personnels retraités depuis moins de cinq ans, en capacité de pouvoir se libérer dès à présent, pour venir renforcer les équipes du CHU.

« Les urgences débordent depuis trois jours de patients covid-19 et d’autres pathologies », a déclaré Benjamin Garel, directeur du CHUM. Pour venir renforcer les équipes, l’Agence Régionale Santé, en partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire, fait donc appel à l’ensemble des professionnels de santé volontaires de Martinique, pour apporter leur aide au CHU de Martinique.

Alors que les professionnels de santé sont mobilisés dans la lutte contre la Covid-19 depuis plus d’un an, le CHU de Martinique est confronté à une forte tension due à la reprise de l’épidémie sur l’ensemble du territoire. La poursuite de la mobilisation des professionnels est donc cruciale pour la prise en charge des patients atteints de Covid-19, mais aussi de tous les autres patients et permettre un roulement des équipes hospitalières.

Face à la dégradation rapide de la situation épidémique en Martinique, l’ARS et le CHU lancent donc un appel à la mobilisation de tous les professionnels de santé, y compris les personnels retraités depuis moins de cinq ans, en capacité de pouvoir se libérer dès à présent, pour venir renforcer les équipes du CHU.

Tout professionnel qui souhaite se porter volontaire est invité à se rapprocher de la Direction des soins au CHU de Martinique :
Tél : 05 96 55 23 07

« Dans ce contexte de forte tension pour le système de santé, il est primordial de saluer et soutenir l’engagement, aux côtés des patients, de tous les professionnels pour faire face à la propagation du virus » poursuit l’ARS