« Le 8 mars, ce n’est pas un rattrapage de la Saint-Valentin … »

Vues : 2

S’il y a une date qui crée la confusion pendant l’année c’est bien le 8 mars, Journée internationale des droits des femmes. Est-ce la journée des femmes ou journée de la femme ? Et non ! Ce n’est pas non plus la fête des femmes donc « inutile de nous souhaiter une bonne fête ».

L’Union des femmes de Martinique nous rappelle que le 8 mars c’est l’occasion de « faire le point ». Ce n’est pas tant « la femme » qui compte ce jour là, mais bien ses droits et le respect de ceux-ci :

Nous resterons en Marche jusqu’à ce que toutes les femmes soient libres !

Le 8 mars, c’ est :
– l’occasion de faire le point sur la condition féminine et l’égalité en droits des êtres humains quel que soit leur sexe : ce qui est acquis, ce qui reste à acquérir, ce qui est menacé…
– l’occasion de profiter de la fenêtre médiatique brièvement ouverte durant cette journée pour faire entendre un message, des revendications, des propositions
– l’occasion d’exprimer sa solidarité avec les victimes du machisme, ici et ailleurs, et de sensibiliser le plus grand nombre à leur sort
– l’occasion de rendre hommage aux pionnières du féminisme, de raconter leur histoire, de relater leur combat, de s’en inspirer, de puiser dans leur exemple le courage d’agir
– l’occasion de mettre en lumière des femmes au parcours exceptionnel, exploratrices de territoires que l’on croyait réservés aux hommes, pour démontrer que « Yes we can ! », convaincre les femmes de demain que rien n’est impossible
– l’occasion de s’interroger sur la société dans laquelle nous vivons, de questionner ses usages, ses traditions, ses préjugés, ses soi-disant fatalités, ses principes soi-disant immuables, sa capacité à évoluer …
– l’occasion de s’interroger sur soi-même, ses convictions, ses actes, ses contradictions, ses peurs, …

Le 8 mars, ce n’est pas (et ne doit surtout pas devenir) :
– un rattrapage de la Saint-Valentin de cette année
– un rattrapage de la Fête des mères de l’année dernière
– l’ouverture des Jeux Olympiques de la Nunucherie sur l’éternel féminin (amis des clichés, bonjour)
– le troisième jour de gloire des fleuristes, chocolatiers et autres fabricants de fers à repasser

Union des Femmes de Martinique