Le ballet Pom’ Kanel a donné son premier spectacle à Sainte-Lucie pour la Journée Créole

Le ballet Pom’Kanel a donné son premier spectacle sur l’île anglophone à l’invitation de l’ambassade de France à Sainte-Lucie auprès de l’O.E.C.O et de la Barbade dans le cadre de la Journée internationale de la Langue et de la Culture créoles.

La Journée internationale de la Langue et de la Culture créoles est l’occasion de se réapproprier la langue et la culture créoles et de valoriser ses composantes, notamment par le biais de la musique, la gastronomie, la littérature ou encore la danse. Ainsi, le ballet Pom’Kanel était en représentation à Sainte-Lucie à l’invitation de l’ambassade de France auprès des Pays de l’O.E.C.O et de la Barbade, lors d’une réception organisée en commémoration de cette journée.

Sous la direction de D’jessy Alamelu, Président de la compagnie, 10 membres du groupe ont exécuté avec brio plusieurs chorégraphies de danses traditionnelles devant une quarantaine de participants conquis. Ce dernier a confié qu’il était très honoré de réaliser ce tout premier spectacle sur l’île voisine:

Quand nous avons su que nous étions invité à commémorer la journée du créole par l’ambassade de France à Sainte-Lucie, nous n’y avons pas cru ! Paradoxalement, nous avons réalisé des spectacles dans plusieurs pays : le Japon, la Russie, la Croatie, le Canada, la Belgique, la France hexagonale, l’Italie, le Portugal, l’Espagne, la Turquie, et même Chypre…mais très peu dans les pays de la Caraïbe.

En tant qu’ anciens danseurs du groupe KASSAV, nous les avions accompagnés lors de concerts à la Dominique et à Sainte-Lucie. Cependant, c’est la première fois que nous nous produisons à Sainte-Lucie en tant que ballet POM’ KANEL. Nous avons été très bien accueilli et c’est un véritable plaisir d’être ici.

Philippe ARDANAZ, ambassadeur de France à Sainte-Lucie auprès de l’O.E.C.O et de la Barbade, a rappelé l’importance que revêt la Journée internationale de la Langue et de la Culture créoles :

Je crois qu’il est important de converser le créole. S’il est à base lexicale française, il reflète tout de même la richesse et la culture des Antilles. Nous considérons le créole comme une véritable langue à part entière qui doit être apprise à l’école et qui rapproche les populations. D’ailleurs, nous aimerions qu’il y ait plus de rapprochements.

Bien évidemment, au niveau institutionnel, la Martinique et la Guadeloupe sont membres associés à l’O.E.C.O. Cependant, il faut aussi favoriser les mouvements de capitaux, de marchandises, de personnes et les échanges culturels. Nous encourageons cela dès que nous en avons l’opportunité en favorisant l’organisation d’événements tels que le spectacle réalisé par le ballet POM’ KANEL.

Mis à part le spectacle exceptionnel du ballet Pom’Kanel, d’autres événements de valorisation du patrimoine culturel créole favorisant les échanges inter-îles seront organisés prochainement.

Le public est invité à d’autres événements d’échanges culturels inter-îles ce week-end, notamment un concert avec l’artiste Paille et une conférence avec l’auteur Raphaël Confiant qui se tiendront respectivement le 1er et le 2 novembre 2019.

A propos du ballet Pom’Kanel

Le ballet POM’ KANEL fut créé à Basse-Pointe en Martinique en 1981 à l’initiative de D’jessy ALAMELU. Agé de 12 ans à l’époque, son premier objectif était d’animer le quartier où il est né. Au fil des années, la compagnie s’est développée et s’est donnée pour mission de promouvoir la culture et la tradition martiniquaise.

Aujourd’hui, elle se produit régulièrement sur scène dans de nombreux pays et son talent a été récompensé par l’obtention de plusieurs prix faisant de POM’ KANEL le ballet folklorique le plus réputé de Martinique.

A propos de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (OECO)

Initialement créé le 28 Octobre 1983, la Journée internationale de la Langue et de la Culture créoles est observée chaque année dans de nombreux pays et territoires dans le monde. En effet, le créole à base lexicale française compte plusieurs variantes qui sont parlées par 15 millions de personnes au total. Ainsi, le créole à base lexicale française est parlé dans quatre pays et territoires de l’Organisation des Etats de la Caraïbe Orientale (O.E.C.O en français, ou « Organisation of Eastern Caribbean States », OECS en anglais) : la Dominique, la Guadeloupe, la Martinique et Sainte-Lucie.