Le Bd Martin Luther King Jr. débaptisé après seulement onze mois d’affichage à Kansas City

A Kansas City dans le Missouri, les habitants sont divisés depuis janvier dernier. Date à laquelle l’un des plus grands boulevards de la ville a été rebaptisé du nom du Révérend Martin Luther King Jr. Kansas City était jusque là, la seule grande ville des Etats-Unis sans un boulevard dédié au défenseur des droits civiques, assassiné, il y a cinquante ans.

Au début de l’année 2019, « The Paseo », le boulevard de quelques 16 kilomètres, situé au centre ville était renommé « Dr Martin Luther King » suite à une décision du conseil municipal de la ville. Une décision qui n’a jamais fait l’unanimité provoquant l’organisation d’un vote non officiel. Et, mardi 5 novembre, un référendum qui a recueilli près de 70% des suffrages a décidé de débaptiser le boulevard pour son nom d’origine rapporte le Kansas City Star.

Depuis janvier la bataille s’intensifiait entre les défenseurs du nom du Dr King et ceux favorables au nom « Paseo ». De nombreuses pétitions « Save the Paseo », exigeaient la conservation du nom originel.

Les membres de « Save the Paseo » ont admis que leur opposition au changement de nom n’avait rien à voir avec la race mais concernait la préservation historique.


Selon eux, « The Paseo », inspiré de l’Avenida Paseo de la Reforma de Mexico, était le premier nom historique du premier boulevard de la ville, construit en 1899. Les partisans du nom Paseo, reprochaient aux dirigeants de la ville de ne pas respecter les procédures appropriées quant au changement de nom et d’oublier la valeur historique du nom « The Paseo ».

« C’est un mouvement dirigé par les Blancs qui essaie de dicter aux Noirs de la communauté noire, qui doivent être nos héros, à qui nous rendons hommage, à quel endroit nous les honorons et comment nous les honorons », a déclaré au Kansas City Star, le révérend Vernon P. Howard, président du SCLC de la région métropolitaine de (KC) Kansas City. « C’est la pathologie du privilège blanc et c’est l’incarnation du racisme structurel systémique. »a ajouté l’homme de foi.

En attendant, la ville devra bientôt remplacer les 100 panneaux de signalisation qui identifiaient le très long boulevard « Dr Martin Luther King ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Lansingstatejournal.com/Clorlines