Le beau patrimoine d’Audrey Pulvar épluché par Capital

Audrey Pulvar refait parler d’elle mais cette fois pour son confortable patrimoine. Et le contribuable n’est pas déçu d’apprendre que l’ex d’Arnaud Montebourg est assise sur un joli paquet financier. Depuis quatre ans, l’ancienne journaliste a occupé de nombreuses fonctions à la frontière de son « ancien métier ». Entre conférencière et consultante, la candidate à la présidence de la région d’île-de-France était sur tous les fronts. Entre l’Oréal, Axa et Michelin, les juteux cachets entre septembre 2017 et octobre 2019 transmis à la HATVP sont épluchés par le site Capital.

Audrey Pulvar, la vie d’avant

Sa déclaration est mise en ligne sur le site de la Ville de Paris depuis plusieurs jours et suscite beaucoup d’intéret de la part des français.  Le public a découvert le parcours financier de la conseillère de Paris, en tête de liste socialiste aux élections régionales. De son départ du groupe Canal+ où elle touchait 11 000 euros par mois jusqu’aux animations ciné de «  Vendredi 14 heures », l’année 2017 se termine bien pour Audrey Pulvar. Ce rendez-vous hebdomadaire lui permet d’engranger 130 000 euros sur l’année.

Avec son association African Pattern, elle perçoit un peu moins de 4 000 euros au titre de directrice. 26 000 euros est sa contribution comme présentatrice à la cérémonie des étoiles du Guide Michelin. Orange lui verse 16 000 euros quand elle anime leurs « tables rondes ». Il y a deux ans la martiniquaise a touché 35 000 euros lors du congrès annuel de l’U2P (l’Union des Artisans , professions libérales et travaileurs indépendants). 42 000 euros est le montant que lui rapporte la présidence du comité scientifique de Green Management School.

Les revenus de l’ancienne journalisted’ATV Martinique

Au final, entre 2017 et 2020, l’ancienne journaliste d’ATV en Martinique a encaissé plus de 180 000 euros. Une somme modeste pour certains mais assez conséquents pour d’autres. Les revenus d’Audrey Pulvar pour cette période font la une des journaux nationaux. Avant de se lancer dans une carrière politique agitée ces derniers jours, l’ex-présentatrice vedette des infos de France 3 a eu une vie « plus que dynamique » semble suggérer l’ensemble des médias de l’Hexagone.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook BLKNews – Cnews ACTUS page – Images et réalisation BLKNews