Le boycott des grandes surfaces boudé par les Martiniquais

Vues : 1798

L’appel général lancé le mois dernier n’a pas été suivi. Le boycott des grandes surfaces n’a pas eu lieu. Les Martiniquais se plaignent de la vie chère, mais ne semblent pas prêts à faire bouger les choses.

Suite aux différents coups de gueules sur la vie chère en Martinique dû à la main mise d’une minorité sur la grande distribution avec la complicité de beaucoup de nos politiciens qui leur permettent d’accroitre encore un maximum de surface sans réelle concurrence, il y a eu des suggestions très intéressantes pour mener le combat. Celle qui semble être la plus pertinente est un boycott des grandes surfaces le 1er et le 02 Octobre !!

Le grand boycott tant attendu et tant annoncé pour le week-end dernier n’a pas eu lieu. Force est de constater qu’il a eu l’effet inverse. Les parkings des grandes surfaces étaient pleins à craquer. Les Martiniquais ne sont donc pas prêts à se passer de leurs caddies pendant deux jours. Ils étaient des centaines, des milliers, à se ruer dans les hypermarchés de Martinique, samedi et dimanche. Pourquoi ? Le collectif a sa propre explication sur la page Facebook « Martinique : l’île aux pigeons » :

Un boycott uniquement sur les réseaux sociaux ne peut pas en une fois porter ses fruits. Cependant presque toutes les grandes surfaces ont fait des opérations promotions, des anniversaires…etc. Elles ont fortement réagi face à ce modeste mouvement ce qui prouve que c’est loin d’être un flop et qu’elles sont très vigilantes.

Les grandes surfaces avaient-elles anticipé par peur ? Les Martiniquais sont-ils les pigeons de la consommation ? Peut-on se plaindre de la vie chère et ne pas se battre pour payer moins ? En tout cas le collectif ne s’avoue pas vaincu pour autant. Ce qui laisse présager de nouvelles actions et tentatives.

A.G