Le Budget 2018 de Martinique Transport a été voté : une année charnière pour l’institution

Vues : 581

Réuni le mardi 11 avril 2018, le Conseil d’Administration de Martinique Transport a voté, à l’unanimité, le Budget 2018 de l’Autorité Unique Organisatrice des Transports en Martinique :

Un budget équilibré en ressources et dépenses, s’élevant à un montant total de 122.600.000 € en mouvements réels.

UN BUDGET PLURIANNUEL ET REALISTE POUR L’ETABLISSEMENT

Le budget primitif 2018 de Martinique Transport marque une augmentation d’un peu plus de 7 M€, soit 5,7%, par rapport à celui de l’exercice 2017.

Avec l’optimisation des recettes fiscales auxquelles Martinique Transport peut prétendre, l’exercice 2018 permettra d’apprécier pleinement la portée des délibérations qui suivent, prises lors du conseil d’administration du 11 avril :

· Une participation financière de 70.000.000 € de la Collectivité Territoriale de Martinique a été actée ;

· La contribution des trois communautés d’agglomération a été réduite à hauteur de 4,5 M€, comme suit :
o CACEM : 2 millions d’euros
o Espace Sud (CAESM) : 2 millions d’euros
o CAP NORD : 0,5 millions d’euros

DE NOMBREUX CHANTIERS EN VUE

Face aux membres du Conseil d’Administration, le Président de Martinique Transport, Alfred Marie-Jeanne, a tenu à rappeler les enjeux de l’exercice 2018 :

« Les chantiers qui s’ouvrent à nous sont nombreux et il s’agira, en bonne concertation et en bonne intelligence, de les mener à bien.

J’entends par là des sujets qui préoccupent, tels la mise en service du transport unique en site propre dans des délais et conditions satisfaisants, du développement du transport maritime. Je compte amplifier les réflexions sur le développement de l’intermodalité pour rendre plus performante la mobilité des personnes sur le territoire.

Le transport scolaire est un élément du puzzle. C’est en donnant aux jeunes le goût du transport public que nous développerons chez eux des habitudes qui permettront d’inverser la tendance au recours à la voiture individuelle. L’espoir fait vivre !

La plupart des outils sont déjà en place, pour que les différentes pièces de l’échiquier se mettent en branle progressivement et rationnellement.

In fine, il faut nous engager sur les voies qui permettront de rendre plus attractive l’utilisation de la voie du TCSP. »

Lire ici, l’’intégralité du discours introductif du Président de Martinique Transport lors du vote du Budget Primitif 2018.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *