Le cannabis autorisé … à des fins médicinales

Vues : 6

cannabis-production-medecine

L’État de New York autorise le cannabis à des fins médicales.

Ce lundi 7 juillet, le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a signé une loi autorisant le cannabis à des fins médicales. C’est donc le 23e état à assouplir la législation en la matière.

Sa distribution, strictement autorisée par des praticiens certifiés, est uniquement réservée à des personnes souffrant de graves maladies, notamment le cancer, le VIH, la maladie de Lou Gehrig, la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, les blessures de la moelle épinière ou encore l’épilepsie. Ces personnes devront préalablement avoir été acceptées dans le programme.

Seulement cinq entreprises seront autorisées à faire pousser du cannabis et à le distribuer, dans 20 établissements maximum au total. La drogue ne pourra pas être fumée et les doses en seront strictement limitées, ne pouvant dépasser trente jours de traitement.

Au total, ce sont 23 États américains, en plus de la capitale fédérale, Washington, qui autorisent la marijuana médicale.
Certains États permettent notamment aux malades de posséder quelques plants. Deux d’entre eux ont même complètement légalisé le cannabis, l’État du Colorado, dans l’ouest, et l’État de Washington, dans le nord-ouest.

Photo d’illustration : google images