Le chanteur guadeloupéen, Dominique Panol, abat son fils de 18 ans

Vues : 1441

[Mise à jour le 13 mai à 06:00] Dominique Panol, a été mis en examen pour meurtre et incarcéré provisoirement, ce soir, au centre pénitentiaire de Baie-Mahault. Le chanteur est accusé d’avoir abattu son fils de 18 ans vendredi dernier au Gosier. Le chanteur indique avoir agi en état de légitime défense. Ses avocats ont demandé un report à mardi, 14 heures, du débat contradictoire devant le juge des libertés. L’artiste sera, à cette date, fixé sur son maintien en détention ou sa mise en liberté sous contrôle judiciaire.(FA)

[Mise à jour le 12 mai à 13:00] Entendu depuis plusieurs heures par un juge à Pointe-à-Pitre, Dominique Panol a fait un malaise au Tribunal. Il a été évacué vers le CHU de Pointe-à-Pitre à 13h. Il ne se nourrit pas depuis la mort de Terence, son fils de 18 ans.

Alors qu’un appel à la création d’un comité de soutien à Dominique Panol est lancé, la famille du jeune Terence, 18 ans, tué par son père s’est constituée hier en Partie Civile, elle est représentée par Maître Gérald Coralie.

Ce dernier rappelle que Terence est la victime, dans cette affaire et que « la douleur de sa famille doit être respectée ». Pour Maître Coralie, la légitime défense n’est pas prouvée, car « il y a certaines actions préalables à faire, pour qu’un fusil armé puisse tirer sur quelqu’un. Nous faisons confiance à l’instruction, cela rééquilibrera le dossier ». (guadeloupe.la1ere.fr)

[Mise à jour le 12 mai à 07:00] Le procureur a décidé de prolonger la garde à vue de Dominique Panol. Selon son avocate, aujourd’hui Dominique Panol est un homme « totalement brisé, sans aucune émotion, replié sur lui-même, tétanisé ». Il ne mange plus, il ne boit plus.

Toujours selon Maître Sarah Aristide, dans ce drame familial, tout est lié à la difficulté du rapport entre un père et un fils. Au stade où les choses en sont venues au moment du drame : « c’était l’un ou l’autre », explique l’avocate. « La réalité, c’est que Dominique Panol s’est défendu ».

[Mise à jour le 10 mai à 19:00] Selon les premiers éléments, une violente dispute aurait éclaté entre Dominique Panol et son fils en fin de matinée, le père aurait alors demandé à l’intéressé de quitter le domicile. Le jeune homme de 18ans, à priori toxicomane serait par la suite revenu armé d’un sabre, Dominique aurait alors saisi son fusil avant d’ouvrir le feu à quelques mètres seulement, touchant la victime en pleine poitrine.

Il faut savoir que le jeune majeur était revenu depuis seulement 3 mois chez son père, il vivait auparavant à Saint-Martin. Soupçonnant de mauvaises fréquentations, sa mère l’aurait rapatrié et confié au chanteur afin qu’il s’en occupe. Mais les relations entre les 2 hommes ont dégénéré au fil des jours, ils se disputaient souvent, et depuis une semaine, les choses se seraient encore aggravées, au point que selon certains témoignages, la victime aurait proféré des menaces à l’encontre du père.

Axel Lafleur, le frère de Terrence accuse : « Mon frère cherchait à rencontrer son père ». Il précise : « C’est quoi ce pays où les enfants ne voient pas leur père, où ils n’ont personne pour les éduquer, pour leur montrer l’autorité ».

Un différent qui a finalement abouti sur un drame familiale, les secours n’ont rien pu faire pour sauver le fils, quant à Dominique Panol, il est resté sur les lieux, les services de police l’ont interpellé et conduit en garde à vue vers 15h30, les hommes de la sureté départementale tenteront d’établir les circonstances exactes de cette triste affaire qui touche aujourd’hui toute une famille. A noter que le chanteur bénéficie cependant de la présomption d’innocence et ce jusqu’à son procès…

[Mise  jour le 10 mai à 15:30] Selon des sources proches des avocats chargés de la défense de Dominique Panol, son fils souffrait d’addictions et de troubles psychiques. Le jeune homme se serait présenté, menaçant, au domicile paternel armé d’un coutelas.

Terrence

[Publié à 15:00] Le drame a donc eu lieu en début d’après-midi, à Saint-Féix, Gosier. On ne connait pas encore les circonstances exactes de ce drame. Dominique Panol a tué son fils par arme à feu  chez lui. Vers 15:30 la chanteur a été interpelé.

Les circonstances de ce drame ne sont pas bien connues, des rumeurs font état de légitime défense du père face à un fils qui était semble t-il prêt à en découdre avec lui. Dans quel état psychologique était ce fils, que s’est-il passé dans cette maison familiale de Saint-Félix au Gosier ? L’enquête est en cours, Dominique Panol a apparemment tiré sur son fils, Terrence, à coup de fusil.

Le célèbre musicien, est actuellement en garde à vue au commissariat de police de Pointe à pitre. Il est en ce moment entendu par les enquêteurs. Pour l’heure on sait qu’un litige familial serait à l’origine de l’altercation fatale entre le père et le fils.

Des messages de soutien affluent sur la page fan de l’artiste. Pour tous Dominique Panol aimait beaucoup son fils et souhaitait s’en occuper.

Les guadeloupéens sont attristés par cette nouvelle, qui touche le monde de la musique. Attristés aussi, car Terrence n’avait que 18 ans.