Le CHU de Martinique réactive ses « unités spéciales Covid-19» en prévision d’une accélération de l’épidémie

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Le CHU de Martinique a réactivé, par précaution, ses « unités spéciales Covid-19 » face à une accélération de l’épidémie sur l’île où le nombre de cas a explosé en août, ce qui a conduit le gouvernement a placer la Martinique en « zone rouge » d’activation du virus.

Sur ce seul mois d’août, 340 cas ont été confirmés sur l’île. « Nous avons réactivé le dispositif qui était en place au mois de mars dernier. C’est à dire que des unités spécialisées pour les patients les moins gravement touchées ont été ouvertes. Nous avons aussi réactivé le secteur covid en réanimation pour les patients les plus graves », a expliqué sur RCI André Cabié, chef du service des maladies infectieuses au CHUM.

Malgré des services de réanimation loin de la saturation – 3 patients hospitalisés actuellement contre 20 patients début avril- , les autorités sanitaires multiplient les appels à la vigilance.
Les personnes âgées et vulnérables sont les premières visées. La circulation du virus a été confortée par les regroupements familiaux et amicaux.

Les autorités craignent une surchauffe de la situation avec la rentrée.

Dans le même temps, le CHU de Martinique a pris des mesures dans le cadre de la reprise des visites aux malades hospitalisés en tenant compte de la circulation active du coronavirus en Martinique.

Les tranches horaires quotidiennes des visites sont fixées de 15 heures à 19 heures (sauf cas de services spécifiques plus restrictifs) jusqu’à nouvel ordre dans le respect des mesures de protection.

L’organisation mise en place prévoit une seule visite autorisée par jour, d’une durée maximale d’une heure. Les mineurs ne sont pas autorisés parmi les visiteurs et le port du masque est obligatoire.