Le claviériste martiniquais Djokla fait sa tournée en Martinique et sort un nouveau clip (Vidéo)

Août, le dernier mois des vacances scolaires se termine en fête et en musique pour les martiniquais. Les aoûtiens antillais ont été choisis par l’artiste Djokla pour animer leur soirée dans différentes communes de l’île. Après son récent passage sur la Place de la République à Paris en compagnie du célèbre chanteur et compositeur Tony Chasseur, voici  le programme de Djokla pour son public en Martinique.

Dès le 11 août, Djokla, de son vrai nom Michel Latour, sera à Fort-de-France au « Ti Balcon », situé sur la route de la Redoute.
Trois jours plus tard (le 14 août) , le claviériste se rendra à « Kay Dodo » à Case-Pilote. Le 16 août, Djokla arrive à « L’Arobase » dans la commune de Schoelcher et le dimanche 19 août, l’artiste posera ses instruments sur la plage des raisiniers aux Anses-D’Arlets, chez « Ti Sable ».

Après une semaine où il aura traversé l’île, Djokla quitte la Martinique pour l’Europe, où l’artiste se produira en Belgique. Le 31 août, les spectateurs belges pourront danser au rythme caribéen, au Château de Jehai. De la musique caribéenne, Bélè, Gwoka ou Quadrille mais aussi le son du Rock, du Blues ou du Reggae seront entendus dans un lieu classé au Patrimoine majeur de Wallonie . Le 7 septembre 2018, c’est en Europe que le martiniquais bouclera sa tournée estivale, il sera de retour en France et Djokla pourra se faire applaudir à l‘Espace Stanislas, dans la ville de Contrexéville en région Grand-Est.

Installé dans l’Est de la France, Michel Latour dit Djokla est un musicien, un arrangeur martiniquais qui a durant sa carrière, fait le choix « de mettre sa compétence au service » de nombreux artistes. Après ses études de musicologie faites à Strasbourg dans l’Est de la France, l’antillais devient un claviériste hors pair. De ses rencontres, de Festivals en concerts, il s’enrichit et participe aux prestations d’artistes de renom. Thierry Vaton, Jean-Philippe Fanfant, Bago, Michel Alibo, Ralph Lavital, « Justwody » Cereyon ou Salif Keita, Tiken Jah Fakoli, Olodum, Steel Men Roots, Tribu Man Project, Casamance Music, Som Brasil, sont les artistes que le martiniquais a croisé sur les scènes d’Europe, des Antilles ou d’Afrique.
« Comme l’arbre, Djokla a ses racines bien ancrées dans le sol pour ce qui est de l’identité. Un tronc bien solide pour la ténacité. Et de multiples de branches et de feuilles qui s’adaptent à l’environnement qui l’entoure ». Ainsi est résumé la force musicale de Djokla, un engagement identitaire qui caractérise son quatrième et dernier album « Groov’Kréyòl », sorti en avril 2017.

Aujourd’hui avant son départ pour la Martinique, il livre son dernier clip qui s’intitule «   Respé  pour Limanité ». Ecoutez Djokla :

Nouveau clip de Djokla réspé pou Limanité#djokla #respépoulimanité #music #news

Publiée par Patrick Grooving sur Jeudi 12 juillet 2018

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy


ImagesOujasav