Le consentement, thème de la campagne 2020 pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

«Si c’est pas sûr que c’est oui, dis-toi que c’est non ». Voilà le slogan de  la campagne 2020 pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et qui a pour thème le consentement. Le coup d’envoi a été donné ce jeudi 19 novembre à l’Observatoire des violences envers les femmes à Fort de France par les autorités et partenaires qui coordonnent cette vaste opération.

«Si c’est pas sûr que c’est oui, dis-toi que c’est non »

Ce slogan s’adresse à toute personne, en permettant de s’interroger :
• sur son propre consentement : « suis-je-prêt.e ? ; en ai-je envie ? »
• sur le consentement du ou de la partenaire : son consentement a-t-il été réellement exprimé ?
Cette campagne d’information et de prévention est destinée à toute la société, et touche en  particulier les jeunes.

Pour l’année 2020, l’accent est mis sur la prévention des violences sexuelles. Les acteurs de cette campagne rappellent que la sexualité constitue un terrain privilégié d’exercice de violences. Ces dernières résultent de plusieurs facteurs :

• Un contexte culturel favorisant l’expression du désir sexuel par les hommes, mais jugeant négativement l’expression par les femmes de leur volonté en ce domaine,
• Le stéréotype largement partagé et intégré qui conduit à penser que « qui ne dit mot consent », et qu’il y a donc consentement si une femme n’a pas rejeté de manière quasi agressive une proposition,
• L’insuffisance de débat public éclairé sur ces questions, qui entraîne des informations parcellaires et des comportements inadaptés voire violents.

L’Observatoire des violences envers les femmes – Martinique qui articule cette campagne. Elle s’appuie sur un réseau de partenaires à la fois institutionnel et associatif. Au nombre des associations, on retrouve l’Union des Femmes de Martinique et Culture Egalité. Parmi les institutionnels on peut citer la gendarmerie et la police de Martinique, et la préfecture. Autre rôle important joué par SOS KRIZ. Plusieurs institutions apportent également leur soutien à cette campagne.

Voici les numéros d’appel :
0800 100 811 :Plateforme d’appel téléphonique locale fonctionnant 24h/24 et 7jours/7
3919 : numéro d’écoute téléphonique à destination des femmes victimes de violences.

L’Union des Femmes, actrice incontournable de cette campagne propose :

-de suivre son web-atelier « Le consentement : de quoi parle-t-on ? », le 26 novembre à 14h par Zoom ; https://www.helloasso.com/associations/union-des-femmes-de-martinique/evenements/web-atelier-le-consentement-de-quoi-parle-t-on,

-de visionner les courts-métrages créés pour la campagne sur YouTube