Le coronavirus « extrêmement résistant » sur des surfaces lisses : il survit plusieurs jours sur un écran de smartphone

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites
Mots clés : ,

A l’origine de la pandémie de Covid-19, le SARS-CoV-2 est « extrêmement résistant » sur des surfaces lisses comme des écrans de téléphone, révèle une récente étude de la CSIRO, l’agence scientifique nationale australienne.

Le coronavirus survit toutefois moins longtemps sur des surfaces poreuses comme le coton, ajoute l’agence.

Dans un milieu frais et sombre, il peut survivre jusqu’à 28 jours sur des surfaces telles que des téléphones et billets de banque, précise selon l’agence scientifique australienne (CSIRO).
Ses chercheurs assurent qu’à 20 degrés, le SARS-CoV-2 est « extrêmement résistant » sur des surfaces lisses, comme des écrans de téléphone et peut survivre 28 jours sur du verre, de l’acier et des billets en polymère.

À 30 degrés, le taux de survie tombe à 7 jours et à 40 degrés, il n’est plus que de 24 heures.
L’expérience sur des surfaces poreuses, comme le coton, montre que le virus survit jusqu’à 14 jours à la température la plus basse et moins de 16 heures à la plus haute.

Selon la CSIRO, le virus se propagerait essentiellement dans l’air mais d’autres recherches sont nécessaires pour mieux comprendre son mode de transmission par les surfaces.
Le principal message à retenir est que « les personnes contaminées sont beaucoup plus contagieuses que les surfaces ».

Cette expérience a le mérité d’expliquer « pourquoi, même lorsqu’il n’y a plus de personnes contagieuses, il arrive que (l’épidémie) revienne même si le pays est considéré comme exempt de virus ».