Le décès à la prison de Ducos soulève le problème des soins médicaux des détenus

Vues : 3609

Il est difficile pour les détenus d’avoir accès aux soins au centre pénitentiaire de Ducos. Surtout la nuit. Une situation qui a débouché sur un drame jeudi dernier. L’un d’entre eux a été retrouvé mort dans sa cellule. Le parquet de Fort-de-France a ordonné une autopsie.

L’homme âgé de 43 ans est mort le 20 avril dernier aux alentours de 6h30. Il a été découvert  dans son lit par les surveillants à l’ouverture de sa cellule. L’homme dormait seul et avait contacté un gardien, durant la nuit, car il souffrait, il avait des douleurs. L’agent sur conseil du Samu, contacté par téléphone, lui avait donné des médicaments anti-douleur.

Cela faisait 20 ans que le prisonnier vivait à l’ombre des murs du centre pénitentiaire. Il avait été condamné dans une affaire de viol. Le parquet de Fort-de-France a ordonné une autopsie et une enquête est ouverte afin de faire la lumière sur ce décès.

Durant la nuit, le centre pénitentiaire de Ducos ne dispose pas de médecin de garde. Le Samu intervient très rarement et SOS Médecins refuse aussi de se déplacer car le centre pénitentiaire n’a pas les moyens de payer. Entre minuit et 7 heures du matin, les surveillants ne disposent d’aucun médecin, autre que celui du Samu.

R.V