Le discours de la Duchesse de Sussex sur les Femmes, les Homosexuels, les Noirs et tous les citoyens marginalisés

Meghan Markle est une Duchesse militante.

L’ancienne actrice devenue un membre de la famille royale britannique est une féministe américaine reconnue qui, aux bras du Prince Harry est en tournée en Nouvelle-Zélande pour les Invictus Games 2018.

Contrairement à l’étiquette qui lui interdit de prendre la parole en public, la Duchesse de Sussex ne s’est pas privée de s’exprimer ce dimanche 28 octobre en Nouvelle-Zélande pour défendre la cause des femmes et également celles des minorités marginalisés dan le monde. Son discours a fait mouche, repris depuis lundi 29 octobre par toutes les chaines de télévisions britanniques.

 

Invitée par le Gouverneur de Wellington, bravant le protocole, Meghan Markle a tout d’abord salué le diplomate qui l’accueillait avant de féliciter la Nouvelle-Zélande qui célébrait le 125ème anniversaire du droit de vote des femmes : « Bravo, la Nouvelle-Zélande, d’avoir défendu ce droit il y a 125 ans, pour les femmes qui méritaient d’avoir une voix active et un vote reconnu. Nous vous remercions tous profondément ».

Engagée pour la cause féministe depuis l’âge de 11 ans, la jeune mariée, enceinte de son premier enfant a ajouté : « L’un des droits fondamentaux des citoyens – y compris ceux qui ont été marginalisés en dépit de leur genre, de leur race, de leur origine ou de leur orientation sexuelle – est de pouvoir participer à la construction de son avenir, comme à celui de son pays. Parce que oui, le suffrage des femmes concerne le féminisme, mais le féminisme est une question d’équité ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy (Windor)/Youtube/Montage C’news Actus Dothy