Le « Dixmude » arrive aux Antilles : Des images de la vie à bord du porte-hélicoptère

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Caraïbe, Guadeloupe, Guyane, Martinique
Mots clés :

Après 14 jours de mer, le porte-hélicoptères amphibie Dixmude, parti de Toulon le 3 avril dernier, arrive dans les eaux des Caraïbes. Dans le cadre de l’opération Résilience, il vient renforcer les moyens des forces armées aux Antilles pour aider les populations et les autorités civiles dans la lutte contre la propagation du coronavirus sur la zone Antilles- Guyane.

Chargé de près de 138 tonnes de matériel et de moyens de transports – 170 000 masques FFP2, 1 million de masques chirurgicaux et des centaines de litres de gel hydro-alcoolique, ainsi que 4 hélicoptères – le porte-hélicoptères amphibie Dixmude compte également à son bord des spécialistes, personnels de santé et experts en désinfection.

Grâce au porte-hélicoptères amphibie Dixmude, des évacuations médicales de patients atteints du covid-19 pourront être réalisées. En effet, les 4 hélicoptères sur le porte- hélicoptères amphibie Dixmude viennent renforcer la flotte d’aéronefs déployés sur les Antilles et la Guyane.

Le navire va dans un premier temps effectuer des opérations logistiques dans les îles des Antilles françaises (Saint-Martin, Guadeloupe, Martinique).

-Le 17 avril à Saint-Martin pour le déchargement d’un poste médical d’évacuation qui serait mis en place par les armées sur ordre de l’autorité préfectorale ;

-Le 18 avril en Guadeloupe pour le déchargement de conteneurs de masques et de gel hydro-alcoolique. Certains des conteneurs seront transbordés du porte-hélicoptères amphibie Dixmude vers le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer Dumont d’Urville qui les acheminera vers la Guyane où ils seront déchargés le jeudi 23 avril;

-Le 19 avril en Martinique pour le déchargement de conteneurs de masques et de gel hydro-alcoolique, dont l’un contenant du fret à destination de la Guyane repartira par voie aérienne militaire. Il sera également procédé au débarquement d’une équipe de désinfection.

Des mesures rigoureuses de protection des marins du porte-hélicoptères amphibie Dixmude ont été prises tout au long de la traversée afin de les préserver du coronavirus et pour protéger la population des îles dans lesquelles le bâtiment fera escale. Toutefois, les mesures de distanciation sociale vont se poursuivre afin de ne prendre aucun risque. Les marins vont éviter les contacts avec la terre et personne ne sera autorisé à monter à bord dans l’état actuel des choses. Ceux qui devront débarquer seront testés avant de toucher terre.

Les forces armées aux Antilles et en Guyane sont directement mobilisées dans de cadre de l’opération Résilience, mission militaire d’aide et de soutien aux populations civiles sur le territoire national ainsi qu’à l’appui des services publics annoncée le 25 mars 2020.

Crédits photos : @Marine Nationale