Le « doggy bag » désormais obligatoire dans les restos en France

Vues : 1454

Qu’on les appelle « doggy bags » dans les Pays Anglo-saxon et maintenant « Gourmet bag » en Rhône Alpes, ils sont maintenant, obligatoires dans les restaurants. Vous pouvez désormais emporter les restes de nourriture que vous n’aurez pas consommé. Vous ne serez plus obliger de finir vos assiettes si vous n’en voulez plus sur le moment, le serveur vous le proposera lui-même

Depuis le 1er janvier 2016, cette disposition de la loi sur les bio-déchets voté en 2011, s’étend non seulement aux gros distributeurs de bio-déchets , mais aujourd’hui aux grandes enseignes de la restauration.

C’est le dernier volet de cette loi « contraignante » mise en place en 2012 qui a pour but de lutter contre le gaspillage alimentaire. Du côté des Distributeurs, les Entreprises qui produisent plus de 10 tonnes par an de produits alimentaires(déchets liés à la préparation des repas, restes des plats servis ou restes d’aliments périmés), sont tenus de réduire les déchets par le tri ou le recyclage des déchets. Dans la Restauration, seuls les Restaurants qui servent entre 150 et 200 couverts par jour sont concernés par cette loi anti-gaspillage, selon l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (L’UMIH).

Des initiatives sont déjà proposées pour inciter la population à se lancer dans cette pratique pas commune en France. Depuis décembre 2015, la Mairie de Paris offrent aux restaurants des sacs hermétiques qui seront utilisés comme doggy bag. Une contribution certaine pour la Ville qui projette de réduire de moitié le gaspillage alimentaire. Et aussi une excellente nouvelle pour les clients  quand on sait qu’en France, six clients sur dix, ne terminent pas leur repas au restaurant.

Dorothée Audibert-Champenois