Le drapeau proposé par une jeune martiniquaise fait l’unanimité sur les réseaux sociaux

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,
drapeau-martinique

Les martiniquais sont appelés à voter pour un nouveau drapeau qui va représenter l’île à l’occasion d’évènements sportifs et culturels à l’international.

Cette consultation mise en place par la Collectivité Territoriale de Martinique est au centre de tous les débats. Les trois propositions retenues par la CTM divisent et ils sont nombreux à réclamer l’adoption du drapeau Rouge Vert Noir.

La proposition (ci-dessus) d’une jeune martiniquaise, Anais Delwalle, fait l’unanimité sur les réseaux sociaux. Postée sur le compte Facebook de la jeune femme, elle a été partagée des centaines de fois. Mais malheureusement, elle n’a pas été retenue par le jury.

Les couleurs et leurs  explications par Anais Delwalle :

Les couleurs – Explication : « Dans les écrits, on peut lire que l’association des trois couleurs (Rouge, Vert et Noir) en Martinique est un symbole de résistance face à l’oppression coloniale des Français et est apparue dés le début de l’esclavage en 1665, ces couleurs auraient déjà été portées par « Francis Fabulé », un Noir marron africain déporté en Martinique qui aurait organisé des rebellions et combattu les colons au côté des Amérindiens, puis en 1801 par « Jean Kina », lors d’une rébellion d’esclaves au Carbet. Ensuite, lors de l’Insurrection du Sud en 1870, les insurgés auraient arboré « à plusieurs reprises des foulards ou des bandeaux Rouge-Vert-Noir en signe de ralliement »

• Rouge : Pour glorifier le sacrifice dans le combat des Amérindiens et des Nègres Mawons rebelles, pour nous exhorter dans notre lutte légitime pour l’existence et la libération de nos consciences et de notre nasyon du joug colonial.

• Vert : Pour cultiver notre foi en notre pays fécond, pour honorer notre terre et notre mer nourricières, matrices de notre patrimoine et porteuses d’espoir pour les générations futures du peuple martiniquais.

• Noir : Pour affirmer notre origine essentiellement noire africaine tant dénigrée par l’ethnocentrisme européen et manifester notre « négritude de kréyols », c’est-à-dire notre culture de peuple majoritairement nègre né aux Amériques, sans pour autant verser dans l’ethno-nationalisme et admettre totalement nos dimensions et héritages amérindiens, asiatiques et européens

Une pétition mise en ligne il y a deux jours a quasiment atteint son objectif de 5000 signatures. Elle réclame l’adoption du drapeau rouge vert noir par la CTM.

petition

La Collectivité Territoriale va-t-elle tenir compte de la préférence des martiniquais pour ces trois couleurs ?