Le groupe guyanais S.C.G.R veut racheter les enseignes Ecomax des Antilles et de la Guyane

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe, Guyane, Martinique
Mots clés :

Au mois d’août le groupe Ho Hio Hen, qui possède les enseignes Ecomax Guadeloupe, Martinique et Guyane, a annoncé la mise en vente des supermarchés hard discount implantés sur ces territoires. Une offre de rachat a été proposée ce jeudi 19 septembre par un repreneur guyanais.

Ce jeudi 19 septembre, le groupe guyanais S.C.G.R, basé à Matoury a fait une proposition de rachat au groupe HO HIO HEN, suite à la mise en vente des enseignes Ecomax de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane. Le groupe martiniquais Ho Hio Hen recherchait justement un repreneur, pour les 30 magasins en Guadeloupe, la vingtaine en Martinique et les 10 en Guyane. Au total, des centaines de salariés sont concernés sur les trois départements.

« Ce rachat a pour objectif prioritaire, de maintenir les emplois de Guadeloupéens, Martiniquais et Guyanais salariés de ces entités pour certains, depuis de nombreuses années. Ce rachat s’inscrit également dans la poursuite de notre engagement : lutter contre la vie chère aux Antilles-Guyane » indique le repreneur guyanais dans un communiqué …

Dans le cadre de sa stratégie de développement, le groupe guyanais S.C.G.R, basé à Matoury, a transmis ce jeudi 19 septembre 2019 au groupe HO HIO HEN, une offre de rachat des enseignes ECOMAX Guadeloupe, ECOMAX Martinique et ECOMAX Guyane.

Ce rachat a pour objectif prioritaire, de maintenir les emplois de Guadeloupéens, Martiniquais et Guyanais salariés de ces entités pour certains, depuis de nombreuses années. Ce rachat s’inscrit également dans la poursuite de notre engagement : lutter contre la vie chère aux Antilles-Guyane.

Notre groupe entend bien démontrer et partager son savoir-faire sur le marché de la distri- bution. C’est en ce sens qu’à travers ce projet de rachat des 60 supérettes ECOMAX ré- parties sur les trois territoires que sont la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane, notre groupe permettra à autant de candidats de devenir patron ou actionnaire d’un Ecomax.

En donnant l’opportunité à 60 entrepreneurs issus de nos populations de prendre part à une aventure entrepreneuriale prometteuse, nous nous inscrivons dans une démarche novatrice, à contre-courant de logiques et pratiques historiques initiées par des mastodontes de la distribution, n’épargnant pas le portefeuille des habitants des trois départements.

Historiquement très présentes aux Antilles-Guyane, les enseignes ECOMAX ont besoin d’un souffle nouveau, d’une nouvelle dynamique et nous entendons l’insuffler dans un projet collaboratif et pérenne.