Le groupe Jeanne d’Arc fait escale à Fort-de-France

La mission Jeanne d’Arc est un déploiement opérationnel de longue durée permettant chaque année aux officiers élèves de la Marine Nationale de mettre en application l’instruction reçue lors des deux ans de formation à l’École navale.

Partie de Toulon le 25 février pour 5 mois, la groupe Jeanne d’Arc 2019 composé du porte-hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre et de la frégate légère furtive (FLF) La Fayette fait sa première escale à Fort-de-France depuis 2014.

Depuis hier 20 mai, le groupe Jeanne d’Arc et ses 130 élèves officiers ont abordé la mer des Caraïbes et s’associer aux opérations menées par les Forces armées aux Antilles (FAA) en prenant notamment part aux opérations de lutte contre le narcotrafic avec la FLF La Fayette.
Le PHA Tonnerre participera à l’exercice amphibie KANAWA* en coopération avec la marine néerlandaise. Cet exercice HADR (Human Assistance and Disaster Relief) vise à améliorer la capacité de réaction conjointe des forces françaises et néerlandaises pour faire face à une situation de crise liée à un événement climatique ou une catastrophe naturelle.

Ces entraînements réguliers permettent d’entretenir des savoir-faire fondamentaux tout en renforçant l’interopérabilité, la réactivité et la coordination des participants. L’opération ALBATROS coordonnée par la France, les Pays-Bas et le Royaume Uni suite à l’Ouragan Irma en 2017 a montré l’efficacité de ces exercices pour apporter une réponse multinationale rapide et adaptée.

*Nom d’une pirogue utilisée par les guerriers Caraïbes

Sources : Forces Armées aux Antilles