Le guadeloupéen Kenny Liveze est champion du monde cadet de judo des -90 kilos

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe, Monde, People, Sportifs
Mots clés :

Kenny Liveze a été sacré champion du monde cadet de judo des -90 kilos ce samedi 28 septembre. Il a dominé aisément le Russe Guseinov en finale à Almaty, au Kazakhstan. C’est son troisième titre majeur cette année.

Ce samedi fut une journée incroyable pour Kenny, le jeune poids lourds de 17 ans, originaire des Abymes en Guadeloupe !  Sa team raconte cette journée :

On ne pouvait pas mieux finir cette journée de compétition. Notre Kenny, en forme olympique, aura traversé la journée sans jamais douter, sans jamais nous faire douter non plus. Comme si c’était écrit à l’avance, notre ACBB Boy a traversé le tournoi en patron de sa catégorie des -90kg.

Il débute contre le Kirghize Ishenbaev. Ca débute fort entre notre colosse et l’asiatique plus râblé. Un premier passage au sol mené par le second pourrait nous faire douter mais pas bien longtemps : lors de la phase suivante Kenny pare l’attaque mal calibrée de son adversaire d’un sumi-gaeshi qui l’envoie au tour suivant (ou était-ce yoko-guruma ? On laisse le soin aux experts de trancher).

Justement cela se poursuit contre l’Ouzbek Mansurov. Le combat s’engage mais reste stérile, malgré quelques attaques de Kenny. L’arbitre sanctionne l’adversaire sans inspiration d’un premier shido puis d’un second. Kenny au passage récolte aussi une pénalité mais poursuit ses attaques. Après 2 minutes et demi de combat, l’arbitre n’a pas d’autre choix que de mouliner encore une fois des bras : Kenny est propulsé en 1/4 sur hansoku-make de son adversaire.

C’est au Slovaque Mataseje que revient l’honneur d’affronter Kenny…. ce sera son honneur, mais aussi sa malédiction puisque l’on connaît la fin : à l’image du premier combat de la journée, celui ci se terminera aussi sur un sumi-gaeshi gagnant de notre guadeloupéen préféré !

Direction la demi et ce n’est pas une mince affaire qui attend notre ACBB Boy, puisque l’adversaire est japonais . Todaka a eu un parcours plus compliqué dans son tableau, partant par deux fois déjà au golden score. Kenny est plus frais et cela se ressent. Dominant son adversaire tant par la taille que par son judo, Kenny marque waza-ari très vite et enfonce le clou dans la foulée d’un magnifique yoko-guruma (ou sumi-gaeshi) : en tout cas c’est net et ça marque ippon !

Place à la finale, contre le russe Guseinov. La détermination dans les yeux et la posture offensive de Kenny envoient déjà le message à l’adversaire : il ne peut en rester qu’un. Et la question sera pliée rapidement sur tani-otoshi en réaction avant arrière !

Monsieur Liveze est champion du monde cadet !!

Photo : Budokan de la Guadeloupe