Le maire du Morne Rouge s’inquiète de la présence d’un djihadiste dans sa commune

Vues : 77

Touché par les récents événements, le maire de la ville du Morne-Rouge s’inquiète quant à la présence d’un djihadiste dans sa commune.

Assigné à résidence, le marocain Rachid Rafaa, 38 ans, vit actuellement dans cette paisible commune rurale du nord de l’île depuis mai 2014. Seulement voilà, sa présence ne rassure pas trop la population, du fait des derniers événements qui nous ont touchés de très près.

Le maire, s’adressant au sous-préfet, souhaitait connaître les mesures qui auraient été prises afin d’assurer la sécurité de ses administrés. En effet, l’homme, un informaticien, n’est autre qu’un djihadiste.

Ce dernier, faisant l’objet d’un mandat d’arrêt international pour « constitution de bande criminelle en vue de commettre des actes terroristes » et, notamment, pour ses liens présumés avec le groupe Al Quaida au Maghreb Islamique, avait souhaité obtenir l’asile en France.

La Cour Européenne des Droits de l’Homme, craignant de le voir exécuté, avait donc ordonné son maintien dans l’hexagone, en raison du danger qui pèse sur sa vie.

Des mesures de sécurité ont donc été mises en place autour du lieu d’habitation de l’individu. Celui-ci demeure assigné à résidence dans la commune.


2 commentaires :

  1. Tigresse

    Pourquoi le protéger envoyer le chez lui qu il aille tuer ses amis les Antilles on pas deja assez de probleme comme sa

  2. paindoux

    Ce monsieur n’est vraiment pas le bienvenu chez nous !!! Quant est-ce que la population descendra dans les rues de toutes les communes en semaine et le week-end au Morne Rouge ??

Les commentaires sont fermés