Le martiniquais David Diomandé hospitalisé d’urgence aux USA, a besoin d’aide !

Vues : 26128

Nos contacts à Los Angeles nous ont communiqué, (avec l’accord de sa famille), les derniers bulletins de santé de David Diomandé. Sa maladie progresse vite et il est désormais sur la liste des patients prioritaires pour une greffe urgente d’un rein. D’un instant à l’autre, David Diomandé sera opéré à Los Angeles.

L’homme de télévision, installé à Hollywood est souffrant et espère une aide financière imminente de tous. Diagnostiqué diabétique en 2004, régulièrement hospitalisé, David Diomandé qui a perdu l’usage d’un œil a plongé six heures dans un coma diabétique en 2008. Dialysé depuis, une greffe est devenue nécessaire pour sa survie. Malgré une santé en déclin, David Diomandé  « hyper actif et bourreau de travail » n’a qu’une hâte reprendre en main sa vie professionnelle et familiale après sa greffe rénale.

Depuis Los Angeles, ses amis proches alertent l’opinion car sa situation est critique. Sa femme Niyah et sa fille de dix huit ans espèrent que tous, entendront son appel.

En Martinique, David Diomandé a été un animateur et journaliste très en vue.
Même s’il n’est arrivé sur l’île qu’à l’âge de sept ans, le jeune martiniquais, né d’un père ivoirien et d’une mère martiniquaise, n’a eu aucune peine à s’intégrer dans le milieu antillais. Son bac de philo réussi, David Diomandé a poursuivi des études de Lettres modernes et fait du Droit à l’Université des Antilles-Guyane. A vingt ans le jeune homme est devenu animateur à ATV, la chaîne locale martiniquaise, puis rapidement, il a rejoint l’équipe de Martinique 1ère, la station de radio et télévision publique de l’île.

Après une furtive reconversion dans le commercial, David Diomandé quitte la Martinique et s’installe à Los Angeles, sur la côte Ouest des États-Unis. Mais du haut de ses deux mètres, l’ancien animateur qui s’est lancé dans l’écriture : « Il était…Une fois » (publié aux éditions Desnel et préfacé par Michel Drucker) est depuis quelques années, un grand malade. Même s’il se dit combatif face à la douleur, David Diomandé traverse des périodes critiques :  » Il n’y a pas de fatalité, ni d’adversité dans la vie, plus celle-ci vous donne de coups, plus il faut savoir rester debout et conserver une certaine positivité ».

Souvent hospitalisé et depuis quelques semaines en attente d’une greffe inespérée, il appelle à l’aide. Pour supporter les onéreux frais d’hospitalisation, David Diomandé et sa famille appellent à la générosité de tous. Ses amis qui vivent également à Los Angeles se sont mobilisés. Ils nous ont transmis ce message afin d’alerter, ses fans et sympathisants, sur la situation alarmante du martiniquais.

Début Janvier 2017, David Diomandé qui a besoin de toute urgence une greffe de rein, a été placé sur la liste des patients prioritaires au Cedars Sinai Medical Center de Los Angeles. Une bonne nouvelle qui survient après huit ans de dialyse. David et ses proches s’y préparent, car la transplantation d’un rein sera faite sitôt que le Cedars Sinai Medical Center les appellera.

Seulement les contraintes de l’intervention sont lourdes à gérer pour David et sa femme. Car, le Centre médical veut s’assurer que le martiniquais fasse absolument tous les contrôles nécessaires jusqu’à l’opération. Il est donc impératif que David soit au repos, au moins trois mois après la greffe.

La greffe rénale coûte 335 000 dollars : « Même avec l’assurance maladie, qui couvrira le coût de la transplantation, il fait face à des dépenses importantes liées à la chirurgie. Pour le reste de sa vie, il aura besoin de soins de suivi et de médicaments anti-rejet quotidiens. Les médicaments post-transplantation sont très coûteux, et ils sont aussi essentiels à sa survie que la transplantation elle-même » peut-on lire sur l’appel aux dons.

Dès maintenant, sa femme Niyah, obligée de suspendre totalement ses activités professionnelles trois semaines après l’implantation, devra s’occuper de lui et le conduire au Cedars Sinai Medical Center, tous les deux jours. « David aura besoin de soins 24 heures sur 24 pendant au moins trois semaines après avoir reçu la transplantation » ont précisé les médecins qui le suivent.

Conclusion une aide extérieure serait la bienvenue pour cette famille en détresse et inquiète. Et le couple, pour mettre en place cet appel aux dons, a travaillé avec la fondation « National Foundation for Transplants », recommandé par le Cedars Sinai Center pour leur rigueur.

La somme qui sera récupérée pour cette levée de fonds, permettra à la famille Diomandé, de payer leur loyer et leurs factures pendant cette période difficile avant et après l’intervention chirugicale.

Voici le lien à ouvrir pour participer à cette levée de fonds qui viendra en aide à David Diomandé :

http://give.transplants.org/goto/daviddiamond

En français : https://antillesboxmail.wordpress.com/2017/03/21/los-angeles-le-martiniquais-david-diomande-en-attente-dune-greffe-de-rein-imminente/

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
Photos Blogfxgpariscaraïbe/Famille Diomandé


2 commentaires :

  1. FIER d'être MARTINIQUAIS

    C’est la MODE pour que les ANTILLAIS partent aux Etats-Unies, une fois la-bas ça fait des appels de DONS à leurs compatriotes -_-‘

    Vous n’avez pas compris qu’il faut avoir de l’argent voir être riche pour vivre aux Etats-Unies -_-

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *