Le martiniquais Jules Théobald, doyen des français, est décédé à 112 ans

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Le Foyalais Jules Théobald est décédé ce mardi 5 octobre à 112 ans. Ancien pêcheur, le doyen des français vivait avec sa fille Gabrielle et son fils Christian dans sa petite maison au bord de la mer, à la Pointe de la Vierge, un quartier de Fort-de-France.

Le doyen des Français, le Martiniquais Jules Théobald, était le plus vieil homme de France. Né le 17 avril 1909 dans la commune du Robert, selon sa carte d’identité.

Habitant de la Pointe des Nègres à Fort-de-France, Jules Théobald avait été nommé  Président d’honneur de l’Association des habitants du littoral de la Pointe des Nègres, en mars dernier. Il est décédé ce mardi à 112 ans.

Mais Jules Théobald pourrait être encore plus vieux puisqu’à son époque les nourrissons étaient déclarés longtemps après leur naissance. Selon sa famille, Il serait en réalité être né environ deux ans plus tôt. Mais impossible de vérifier leurs dires.

Ancien pêcheur, Jules Théobald vivait avec sa fille Gabrielle et son fils Christian dans sa petite maison au bord de la mer, à la Pointe de la Vierge, un quartier de Fort-de-France. iI était le doyen masculin des français depuis le 13 octobre 2019. Il avait succédé au Viennois, Roger Auvin.

« Si ça ne tient qu’à moi, je peux bien vivre jusqu’à 200 ans ! », déclarait-il encore, l’an dernier.
En octobre dernier, L’association des Habitants du Littoral de la Pointe des Nègres (HLPN) lui a remis un trophée avec l’inscription « Ton histoire de vie est une grande science pour nous ».

La femme ayant officiellement vécu le plus longtemps est la Française Jeanne Calment qui s’est éteinte le 4 août 1997 à l’âge de 122 ans et 164 jours.