Le petit Nigérian accusé de sorcellerie est rentré à l’école

Vues : 1414

Rappelez-vous, c’était il y a tout juste un an de cela au Nigéria. Un petit garçon accusé de sorcellerie avait été abandonné par ses parents. Livré à lui-même pendant des mois, l’enfant doit sa survie Anja Ringgren Loven, une Danoise qui s’occupe d’une fondation pour l’aide au développement des enfants africains.

Sa bienfaitrice a souhaité lui rendre un hommage un an plus tard, avec une photo avant et après (ci-dessus), voici ce qu’elle écrit sur Facebook :

Le 30 janvier 2016, j’ai fait une mission de sauvetage avec David Emmanuel Umem, Nsidibe Orok et notre équipe nigériane. Une mission de sauvetage qui est devenue virale, et aujourd’hui cela fait exactement 1 an que le monde connait un jeune garçon appelé Hope (Espoir). Cette semaine Hope va commencer l’école

Hope il y a un an quand il a été trouvé par Anja

hope-negeria

Et voici Hope aujourd’hui, un petit garçon très heureux

hope-nigeria-3

Hope est rentré à l’école la semaine dernière

hope-nigeria-2

Au Nigéria comme dans certains Pays d’Afrique, le nombre d’enfants accusés de sorcellerie est croissant, ce qui a pour conséquences, une augmentation des violences physiques et psychologiques sur les enfants livrés à leur propre sort. Ces enfants rejetés par leur famille sont souvent pris en charge par des organisations humanitaires soutenues par l’Unicef.

Grâce à sa fondation Anja Ringgren Loven a pu récolter plus d’un million de dollars pour aider les enfants africains, accusés d’être sorciers.