Le policier noir traité de « vendu » à la manifestation pour Adama Traoré à Paris, a porté plainte

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés : ,

Le policier noir traité de « vendu » à la manifestation pour Adama Traoré, a déposé plainte, a annoncé le préfet de police Didier Lallement sur Twitter. Le policier avait été insultée par les manifestants et la vidéo de la scène a été largement relayée sur les réseaux sociaux.

Le préfet de police Didier Lallement a confirmé ce jeudi sur Twitter que le policer noir qui a été insulté et traité de « vendu » par des manifestants le 2 juin dernier lors du rassemblement contre les violences policières à Paris avait porté plainte.

«Soutien total au fonctionnaire de la PP [préfecture de police] qui a fait l’objet de propos abjects lors de la manifestation du 2 juin. Il a porté plainte et je m’y associe. Son calme et sa dignité sont un exemple qui nous honore», a écrit Didier Lallement sur Twitter. «Il n’y a pas de race dans la police, pas plus que de racisés ou d’oppresseurs racistes. Il y a des fonctionnaires qui s’engagent pour la liberté, l’égalité et la fraternité et cela au quotidien» a-t-il poursuivi

Le policier faisait partie des effectifs des forces de l’ordre venus encadrer la manifestation en hommage à Adama Traoré qui a eu lieu devant le nouveau palais de justice de Paris malgré l’interdiction de la préfecture et qui a rassemblé 20 000 personnes.

Le décès de l’afro-amércain George Floyd a relancé en France les critiques contre la police accusée de violences et de racisme. Le 2 juin, le comité de soutien à Adama Traoré, ce jeune homme noir de 24 ans à l’époque, décédé en 2016 après une interpellation par des gendarmes, a fait le parallèle entre les deux affaires.

Photo : Capture écran Twitter vidéo amateur