Le rappeur haïtien Gato da Bato, proche de Booba, reste aussi en prison pour un mois

Gato da Bato, le chanteur haïtien, un proche de Booba, présent dans la bagarre à Orly Sud est également incarcéré tout le mois d’août. En comparution immédiate ce vendredi 3 août, il était un peu plus de 21h30, quand le rappeur antillais et les protagonistes de la bagarre entre Booba et Kaaris, sont entrés dans le box de la 12 ème chambre correctionnelle du TGI de Créteil. Leur procès ayant été reporté au jeudi 6 septembre, ils seront dans des prisons séparées. Ils risquent jusqu’à sept ans de prison et 100 000 euros d’amende.

Au tribunal de Grande Instance de Créteil, les deux bandes qui se sont affrontées avec violence jeudi dernier à Orly Sud, étaient représentées par leurs avocats et soutenues par leur major Universal.

Tard dans la nuit, sous les cris de colère de la foule, Pierre Auda, le juge en charge du dossier Booba/Kaaris, a annoncé après plusieurs heures de débat et une interruption de séance, que toutes les personnes retenues dans cette affaire seraient maintenues en détention provisoire jusqu’au procès.

Le rappeur haïtien Gato da Bato, qui a déjà eu affaire à la justice, a eu la main cisaillée par un tesson de bouteille lors de l’affrontement des groupes rivaux jeudi dernier.

Les dégâts ont été évalués par Aéroport de Paris, Air France et la Boutique de duty-free et plusieurs plaintes ont été ouvertes contre Booba, Kaaris et leur entourage.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Buzzdefou/Montage C’news Actus Dothy