Le Réalisateur haïtien Raoul Peck reçoit le César du Meilleur Film Documentaire

Vues : 524

Le Réalisateur Raoul Peck a remporté vendredi soir 2 mars 2018,  le César du du meilleur film documentaire avec son film :  « I Am Not Your Negro».

Une nouvelle victoire pour le réalisateur haïtien qui gagne une nouvelle récompense cinématographique. Après avoir reçu dimanche 18 février le prix du « Meilleur documentaire » à la 71ème soirée des Bafta Awards 2018 à Londres, «I AM NOT YOUR NEGRO », entre en compétition pour les Césars à Paris.

I AM NOT YOUR NEGRO réalisé par Raoul Peck, produit par Remi Grellety, Raoul Peck, #César2018 du Meilleur Film Documentaire 

Le film engagé, «I AM NOT YOUR NEGRO », sorti le 3 février 2017 et nominé aux Oscars en 2017, met en scène trois personnalités fortes liées aux mouvements des Droits civiques aux Etats-Unis : Medgar Evers, Malcolm X et Martin Luther King Jr. Dans « I AM NOT YOUR NEGRO », le cinéaste, primé à plusieurs reprises, porte à l’écran les propos de James Baldwin, dans des écrits entrepris en 1979 pour rendre hommage à ses trois amis.

César du meilleur film : «120 battements par minute», de Robin Campillo

César de la meilleure réalisation : Albert Dupontel, pour «Au revoir là-haut»

César de la meilleure actrice : Jeanne Balibar, pour «Barbara»

César du meilleur acteur : Swann Arlaud, pour «Petit paysan»

César de la meilleure actrice dans un second rôle : Sara Giraudeau pour «Petit paysan»

César du meilleur acteur dans un second rôle : Antoine Reinartz pour «120 battements par minute»

César du meilleur espoir féminin : Camelia Jordana pour «Le Brio»

Cesar : Camélia Jordana, meilleur espoir féminin

César du meilleur espoir masculin : Nahuel Pérez Biscayart pour «120 battements par minute»

César du meilleur premier film : «Petit paysan», d’Hubert Charuel

César du meilleur film étranger : «Faute d’amour», d’Andreï Zviaguintsev

César du meilleur court-métrage d’animation : «Pépé le morse», de Lucrèce Andreae

César du meilleur film documentaire : «I Am Not Your Negro», de Raoul Peck

César du meilleur costume : Mimi Lempicka pour «Au revoir là-haut»

César de la meilleure musique originale : Arnaud Rebotini pour «120 battements par minute»

César du meilleur court-métrage : «Les Bigorneaux», d’Alice Vial

César du meilleur montage : Robin Campillo pour «120 battements par minute»

César des meilleurs décors : Pierre Quefféléan pour «Au revoir là-haut»

César du meilleur son : Olivier Mauvezin, Nicolas Moreau et Stéphane Thiébaut pour «Barbara»

César de la meilleure photographie : Vincent Mathias pour «Au revoir là-haut»

César du public : «Raid Dingue», de Dany Boon

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy                                  ImagesCultural Services of the French Embassy/LeParisien/VanderbiltNews