Le retour des motifs impérieux pour voyager entre la Martinique, la Guadeloupe et Saint-Martin

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Afin de limiter la propagation du covid-19 au sein des Antilles françaises, les préfets de Martinique et de Guadeloupe ont décidé d’interdire les déplacements de personnes qui ne sont pas fondés sur un motif impérieux. Ces nouvelles modalités sont applicables à compter de jeudi 1er octobre 2020.

La Guadeloupe est classée en zone d’alerte maximale et les territoires de la Martinique, de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin sont classés en zone d’alerte.

Afin de limiter la propagation du covid-19 au sein des Antilles françaises, les préfets de Martinique et de Guadeloupe ont décidé d’interdire les déplacements de personnes qui ne sont pas fondés sur un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, un motif de santé relevant de l’urgence ou un motif professionnel ne pouvant être différé.embarquement, une déclaration sur l’honneur du motif de déplacement

Les voyageurs devront présenter à la compagnie aérienne, avant embarquement, une déclaration sur l’honneur du motif de déplacement (disponible sur les sites Internet des préfectures) ainsi qu’un ou plusieurs documents justificatifs.

Ces nouvelles modalités sont applicables à compter de jeudi 1er octobre 2020 et pourront être adaptées en fonction de l’évolution des situations sanitaires de la Guadeloupe et de la Martinique.

Visuel synthétisant les conditions de vol en provenance et à destination de la Martinique; à voir en pdf ici