Le syndicat FO pénitentiaire dénonce « une détention cool » pour un détenu

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Suite à l’incarcération de Cédric Chaillot, le 18 septembre dernier au centre pénitentiaire de Ducos, dans le cadre d’un meurtre commis le 26 juillet dernier, au Lamentin en face de la boîte de nuit le « Maximus », le syndicat FO pénitentiaire se pose des « questions multiples quand au profil de l’individu et au regard de sa gestion« .

Dans un communiqué diffusé sur Facebook le syndicat s’interroge et dénonce « une détention à la cool » :

Ce détenu a été incarcéré dans la nuit du 18/09/2019 au CP de DUCOS. Le CP de DUCOS a été labellisé en juin 2018 au regard du parcours arrivant, tout déteint nouvellement incarcéré récidiviste ou pas doit obligatoirement passer par ce secteur afin d’obéir aux mesures de prise en charge (isolement, observation, profilage, séparation). Cela n’a pas été le cas pour ce dangereux criminel : est-ce du favoritisme ? Y avait-il eu des consignes administratives et judiciaires afin d’extraire ce détenu du parcours normal du circuit suivant ?

Pourquoi n’est-il pas passer par le quartier arrivant ou les personnels sont formés pour cela ??? Par ailleurs n’était-il pas préférable de le placer au quartier d’isolement ??? Gardé par une équipe dédiée et rompue à la prise en charge de cette typologie de profil complexe et difficile ? Afin de permettre aux enquêteurs de mener sereinement l’exploitation des informations et de recueillir des aveux plus affinés ? Au lieu de tout cela ce détenu a été placé dans un secteur où il peut communiquer facilement et en toute liberté avec ses nombreux « caporaux » tout en bénéficiant d’une détention « cool » car ce dangereux criminel est vénéré en tant que tel par de nombreux détenus …

Lire la suite du communiqué de presse ici.

Contacté par Martinique la 1ère le directeur du centre pénitentiaire de Ducos,
Philippe Pasquier, se veut rassurant. Il « considère que l’administration a pris les mesures adéquates pour l’incarcération de Cédric Chaillot. » Il devrait rencontrer prochainement les représentants syndicaux pour en discuter, a-t-il indiqué.