Le TCSP opérationnel pour le début des grandes vacances 2018 ?

Vues : 1183

Cette fois, plusieurs éléments laissent croire que ce transport collectif pourrait devenir réalité.
D’abord les fonds européens investis dans ce projet doivent être justifiés. Mais surtout, les demandes faites par Martinique Transport à son délégataire la CFTU, Compagnie Foyalaise de Transport Urbains auraient été revues à la baisse et la facture s’en trouverait diminuée.
A la CFTU, on se hâte de préciser que c’est l’autorité délégante à savoir Martinique Transport qui va prendre la décision de faire circuler les bus sur son réseau qui lui est dédié. Mais techniquement, en dehors de quelques réglages indispensables, la CFTU est prête.

Une information accueillie avec beaucoup de scepticisme.

Difficile de le croire, et ceux qui lisent ce titre seraient tentés de se dire « on attend de voir ». Et ils auraient bien raison car des annonces de démarrage et de mise en circulation des BHNS, bus à haut niveau de service, il y en a eu de nombreuses. Cela fait des mois que les responsables promettent une mise en service avec des échéances bien précises.

On se souvient de celle du conseiller exécutif en charge du transport, en personne Louis Boutrin, qui avait avancé la date du 15 juin. Information ensuite démentie par Daniel Marie-Sainte le porte parole du conseil exécutif de la CTM. Le respect de cette échéance semblait court : effectivement plusieurs problèmes devaient être réglés comme l’indiquaient des conclusions de réunions qui ont eu lieu entre les différents acteurs du dossier.

Au cours de ces rencontres, entre les représentants de Martinique Transports et de la CFTU ainsi que les spécialistes du dossier, plusieurs sujets avaient été abordés comme le fonctionnement des feux ou encore l’entretien des bus et des voies. Le prix des tickets avait été fixé à 1,45 euros l’unité.

Autre décision importante prise : les voies du TSP qui devaient être empruntées uniquement par les Bus à Haut Niveau de Service et les véhicules de secours en cas d’urgence.