Législatives 2017 Martinique : plusieurs candidats dans les startings-blocks

Vues : 544

Les élections législatives des 11 et 18 juin 2017 prochain se préparent depuis plusieurs semaines maintenant dans les différents QG des partis politiques. Stratégies, alliances, mésalliances, valses hésitations ou encore trahisons alimentent les relations  parfois au sein du même clan.

Plusieurs candidats sont déclarés officiellement. D’autres noms sont avancés au conditionnel.

Nou pep la a annoncé le nom de ses candidats à la mi janvier dernier.

Dans le Nord, Marcelin Nadeau forme un binôme avec la conseillère municipale de Schœlcher Christine Aliker, comme suppléante.

Dans le Centre atlantique, c’est Gérard Thalmency, porte-parole du Mouvement durant la campagne pour la CTM en décembre 2015 qui est positionné. Enfin, Jérémy Ferdinand défendra les couleurs de Nou pep la dans le Sud. Mais pas encore de choix pour Fort-de-France, les militants attendent.

Les quatre candidats de EPMN, l’Alliance Ensemble Pour une Martinique Nouvelle sont connus suite à l’annonce faite par les dirigeants. David Dinal dans le sud et Serge Letchimy à Fort-de-France, l’ancienne présidente du conseil général Josette Manin dans le centre Atlantique et Justin Pamphile dans le Nord.

Les choses sont moins simples au sein du MIM Mouvement Indépendantiste Martiniquais. Jean-Philippe Nilor au Sud et Francis Carole à Fort-de-France seront les candidats soutenus par le mouvement. Mais le président du conseil exécutif de la CTM et président du MIM, Alfred Marie-Jeanne soutient Fabrice Dunon dans la circonscription centre-atlantique. Une position qui a soulevé un vent de contestation au sein du parti. En fait les militants lui préfèrent Aurélie Nela. Et autre complication, d’autres militants, qui s’opposent au soutien d’Alfred Marie-Jeanne à Fabrice Dunon dans cette circonscription Centre préfèrent Philippe Edmond Mariette.

Hésitation également chez le Parti Régionaliste Martiniquais qui pourrait présenter un candidat dans la circonscription Centre.

Enfin chez les républicains, on retrouvera Karine Mousseau dans la première circonscription, Miguel Laventure dans la troisième. C’est le nom de Gabriel Lagrandcourt qui avait été retenu et validé par le conseil national du parti pour la quatrième circonscription. Mais c’est finalement Sylvia Saithsoothane la conseillère exécutive de la CTM qui est candidate dans le sud.

Karen Théodose / Photo : Médiaphore