L’Eglise de la Martinique est en deuil

Vues : 810

Le clergé de Martinique perd un membre éminent, pédagogique et très attachant. Le Père Claude Anglio est mort dimanche 18 février en fin d’après-midi à l’âge de 71 ans sur son lit d’hôpital au Marin où il avait été admis depuis plusieurs jours.

La triste nouvelle a été annoncée par l’archevêque de Saint-Pierre et de Fort de France en personne, Monseigneur David Macaire en pleine messe à la cathédrale de Fort de France dimanche en début de soirée.

Le Père Claude Anglio était le curé de la paroisse du Vauclin. Mais il avait eu l’occasion de faire la messe dans plusieurs églises de la Martinique dont celle du Diamant.

C’est en décembre 1975 qu’il a commencé à célébrer ses premières messes.
Il a été de longues années durant, en charge de la communication de l’Eglise de Martinique. Il était effectivement coordinateur du Service de l’Église Catholique sur l’Audiovisuel Public (SECAP) et sur les medias. Le Père Claude Anglio était également membre actif de la communication diocésaine.

Les fidèles garderont le souvenir d’un homme très impliqué dans sa tache et extrêmement doux et posé.

On ne connait pas encore la date de ses funérailles auxquelles un nombre immense de fidèles et de responsables du diocèse ne manqueront pas de participer.

Photo : Moutoussamy Thierry