L’EHPAD « les Gliricidias » au François, placé sous administration provisoire par la CTM et l’ARS

Rédigé par : admin, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

La CTM et l’ARS décident de placer sous administration provisoire l’EHPAD les Gliricidias pour garantir un fonctionnement sécurisé aux résidents, indiquent les deux structures dans un communiqué commun.

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) les Gliciridias, situé sur la commune du François, est confronté à un mouvement de grève d’une majorité de ses personnels depuis le vendredi 19 juin 2020.

Informées de ce mouvement, les deux autorités de tutelle de l’établissement, à savoir la Collectivité Territoriale de Martinique et l’Agence régionale de santé ont souhaité dès le 19 juin s’assurer en se déplaçant sur site, que la prise en charge des 52 résidents était garantie, et ce malgré un taux de mobilisation important des agents grévistes.

Afin de trouver une issue rapide à ce mouvement, le mercredi 24 juin la CTM et l’ARS ont reçu consécutivement dans les locaux de la structure les membres du conseil d’administration accompagnés de la direction, puis les agents grévistes accompagnés de leur syndicat. A l’issue de ces échanges, toutes les parties se sont entendues pour que les négociations reprennent autour de la plateforme de revendications pour qu’une issue favorable soit trouvée sous 48 heures.

A ce jour, après avoir rencontré une nouvelle fois les agents grévistes et le conseil d’administration, la CTM et l’ARS déplorent l’absence de reprise des négociations. Par ailleurs, une inspection sur site réalisée ce mercredi matin conclut à la mise en danger des résidents dans leur prise en soins compte tenu de la faiblesse des effectifs.

Aussi, en raison de l’urgence de la situation, la CTM et l’ARS ont transmis ce 1er juillet 2020 à l’EHPAD Les Gliciridias une injonction avec effet immédiat visant à sécuriser les effectifs placés auprès des résidents. La CTM et l’ARS ont décidé de surcroit de placer la structure sous administration provisoire dès le lundi 6 juillet 2020. Dans ce cadre un administrateur provisoire sera prochainement désigné pour garantir un fonctionnement sécurisé et rétablir un dialogue social de qualité.