L’emblème aux quatre serpents de la Martinique est retiré

Fin d’un long épisode concernant l’emblème bleu et blanc qui représentait la Martinique et qui a été très contesté : 4 serpents. Il est retiré !

C’est le président français qui a tranché comme l’a dit le préfet de région au site makacla. Il a pris une décision d’apaisement a expliqué Franck Robine.

Lors de sa visite en Martinique fin septembre 2018, Emmanuel Macron s’était entendu poser la question de savoir pourquoi cette représentation de l’île subsistait encore. C’était à la résidence préfectorale à Fort de France. Le président français avait répondu qu’il ignorait l’existence de cet emblème. Quoiqu’il en soit, le chef de l’Etat a été suffisamment sensibilisé par la question pour réagir rapidement. Les acteurs locaux dans différents domaines lui ont fait remonter la signification négative que ce symbole renvoyait aux yeux d’une frange de la population martiniquaise.

Cet emblème se retrouvait notamment sur l’écusson de la gendarmerie martiniquaise et sur le bâtiment de la police nationale. En outre, c’est le drapeau aux serpents qui est utilisé pour représenter la Martinique en tant qu’emoji.

On se souvient de l’intervention du député Jean-Philippe Nilor qui avait demandé le retrait de cet emblème aux quatre serpents qui a très longtemps symbolisé la Martinique. Aussi en décembre 2017 Le MIR appelait les martiniquais a déposé plainte contre le drapeau aux quatre serpents.

Le président conseil exécutif de la CTM Alfred Marie-Jeanne l’ a aussi contesté publiquement. Et les internautes ne manquent pas de le rappeler sur les réseaux sociaux

Une page est donc tournée.